Le Bombardier Q400 ‘’Anuarite Nengapeta’’ de Congo Airways est de retour à Kinshasa

par -
0 809
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après 48 heures d’immobilisation à Isiro dans le Haut Uélé

Le Bombardier Q400 ‘’Anuarite Nengapeta’’ de Congo Airways est de retour à Kinshasa 

Le Bombardier Q400 baptisé « Anuarite Nengapeta», de la compagnie aérienne nationale Congo Airways a, bel et bien, atterri à l’aéroport International de N’djili, depuis  jeudi, 19 mai 2016, après le vol inaugural lancé par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila, le mardi dernier. Il revient d’Isiro, dans la province du Haut-Uélé, terre de la bienheureuse Anuarite où les membres de la délégation qui ont accompagné cet appareil,  ont effectué un pèlerinage de quarante-huit heures. Encore sous garantie du constructeur, le Bombardier Q 400 a subi un léger contrôle technique avant son décollage.  Le  Ministre d’Etat en charge de la Décentralisation a clarifié la situation à son retour à Kinshasa.

Selon lui, en effet,  le voyage s’est très bien passé d’Isiro à Buta. C’est au retour de Buta qu’une légère panne préliminaire a été constatée et a été réparée en peu de temps par les techniciens canadiens, encore à Kinshasa.  « C’est en respectant la norme et la rigueur qui s’impriment  à Congo Airways que nous étions obligés de nous arrêter à Isiro. Si non, on allait continuer le vol jusqu’à Kinshasa », a-t-il rassuré.   Donnant un sens spirituel à cette escale de deux jours à Isiro, un clergé catholique a expliqué : « Ce qu’Anuarite a voulu faire voir aux autorités, c’est la situation de la population de cette province. D’abord, comment se trouve sa tombe et, ensuite, dans quel contexte les gens vivent. C’est le message transmis par Anuarite à cette délégation».

Néanmoins,  Députés et Sénateurs, membres du Gouvernement, des notables de la province du Haut-Uélé, ainsi que des clergés catholiques ont exploré différentes stations, en commençant par la maison bleue, lieu de martyrs de la sœur Anuarite, où un des témoignages poignants  a été rendu  par la sœur Christiane.
Cependant, les pèlerins ont continué leur marche en passant par Dingipili, le premier  sépulcre, la maison Brudjes, transit des restes de la bienheureuse, avant d’atteindre la deuxième tombe de la sœur Anuarite, au cimetière de Kinkole. La visite de recueillement et de prière à la cathédrale Sainte Thérèse  de l’enfant Jésus, où repose en paix éternellement,  la bienheureuse Anuarite, a constitué la dernière étape du pèlerinage.

Tout est bien qui finit bien, dit-on. Après  que l’appareil ait subi «un petit contrôle technique », il s’est envolé pour atterrir à Bunia, en Ituri, 35 minutes plus tard. Puis, il s’est envolé avec succès pour Isiro. Une dernière escale a eu  lieu à Kisangani, avant de regagner Kinshasa, dans la soirée.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse