Le 5 juin 2016: L’humanité a célébré la « Journée mondiale de l’Environnement »

par -
0 469
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le 5 juin 2016, l’humanité célèbre la 44ème Journée mondiale de l’Environnement (JME). Cette journée a été initiée par l’Organisation des Nations Unies en 1972, à l’occasion de l’ouverture de la Conférence des Nations unies sur l’environnement de Stockholm. Elle met en avant un enjeu spécifique important différent chaque année, concernant l’environnement.

Son objectif est entre autres, de : donner un visage humain aux problèmes environnementaux; amener les peuples à devenir les agents actifs du développement durable et équitable; promouvoir la compréhension du fait que les communautés sont incontournables dans les changements d’attitudes en ce qui concerne les problèmes environnementaux; défendre le partenariat qui assurera à toutes les nations et les peuples d’apprécier un futur plus sûr et plus prospère.

La Journée mondiale de l’Environnement soulève donc régulièrement les questions essentielles de la protection de l’environnement et ses conséquences sur la qualité de vie des populations et la survie de la planète terre. Selon le site web « Journée mondiale », le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) a établi une liste de points noirs sur lesquels un effort important doit être entrepris de toute urgence.

Notamment : la lutte contre la destruction de la couche d’ozone ; la lutte contre la déforestation ; la préservation de la qualité des réserves d’eau ; et la lutte contre la désertification et la sécheresse. « Le constat du PNUE est sévère car peu de ces objectifs ont été atteints et le cri d’alarme lancé à l’occasion de la conférence RIO + 20 paraît désespéré ! », signale cette source virtuelle.

Journée mondiale de l’environnement 2016 : luttons pour la vie sauvage

Cette année, la Journée mondiale de l’environnement adition 2016 a pour thème : « la lutte contre le commerce illégal de la vie sauvage ». Éléphants, rhinocéros, tigres, gorilles, tortues de mer, pangolins… autant d’espèces en danger qui doivent être protégées. C’est pourquoi, la Journée mondiale de l’environnement a choisi au cours de cette édition 2016, de mettre le focus sur le « commerce illégal de la vie sauvage qui érode la précieuse biodiversité de la planète Terre, nous prive de notre patrimoine naturel et conduit les espèces au bord de l’extinction ».

Un éléphant est tué toutes les 15 minutes dans le monde. En effet, souligne le site web de la Fondation 30 Millions d’Amis, la criminalité liée aux animaux sauvages met en danger des espèces mythiques dans le monde entier et en fait le 3ème plus gros trafic mondial, derrière le trafic de drogue et le trafic d’armes.

Avec un éléphant tué toutes les 15 minutes dans le monde, la disparition totale des grands singes de la Gambie, du Burkina Faso, du Bénin et du Togo, l’extinction du dernier rhinocéros noir de l’ouest au Cameroun, bref, le continent africain est le plus durement touché. Les célébrations de la Journée mondiale seront donc organisées cette année par l’Angola, un pays souhaitant restaurer sa population d’éléphants, conserver la vie sauvage africaine riche en biodiversité et sauvegarder son environnement.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse