L’après-carrière du footballeur: Un des soucis majeurs en médecine du sport

par -
0 414
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La carrière des footballeurs est très intense et courte en général. Et durant toute leur vie entant qu’athlète, les joueurs de football ont souvent des problèmes au niveau des membres inférieurs. Mais pour qu’ils aient un après carrière aisé et dans les normes, il y a des préalables. Lesquelles ne sont autres que des traitements minutieux durant leur carrière.

Durant un entretien que le quotidien L’Avenir a eu avec le médecin en chef du Centre National de Médecine du Sport, le Docteur Bungu Kakala, ce dernier a affirmé que : « Pendant la carrière, les athlètes ont très souvent des soucis au niveau des genoux, des cartilages ; puisque l’eau présente aux articulations naturellement peut se mettre à sécher à cause d’une demande antérieure très forte. Si ces liquides des surfaces articulaires qui permettent aux articulations de bouger sèche, il faut absolument trouver encore un liquide biologique de même nature pour les remplacer. Et c’est pour que l’articulation concernée recommence à bien fonctionner », indique le Docteur, avant d’ajouter qu’il est possible que biologiquement on trouve le moyen de produire ce liquide avec le sang de l’athlète lui-même. Cette pratique soutire biologiquement les éléments essentiels capables de fabriquer ce dont l’athlète a besoin. Ce qui sera injecté à l’endroit où la carence se présente. Le problème peut avoir été détecté au niveau du tendon, des ligaments… Il est aussi possible que les différents prélèvements soit fait sur les femmes dans des très grands laboratoires.

Et de renchérir que puisque le sang des femmes a une capacité de reproduction exceptionnelle des cellules, s’il est transformé en laboratoire pour la création des cellules. Lesquelles répondent au besoin des créations d’autres cellules dans d’autre partie du corps. Ce travail est fait dans les grands laboratoires de recherche en médecine du sport. Et ce, pour parer aux différents problèmes fréquents que les footballeurs rencontrent durant leur carrière de manière chronique. Mais tout cela exige un bon diagnostiques et des examens très bien effectués. Et toujours tenir compte des échographies et les radios lorsque cela est exigé. Afin de voir avec exactitude où se situe le problème. Ce qui permet aujourd’hui de diminuer considérablement le temps que les footballeurs risqueraient de faire en dehors de la pelouse en cas de problème médical.

Ainsi autre fois, insiste-t-il, si les athlètes faisaient 9 mois en soins médicaux liés au football, le joueur en fait 3. Et le gestionnaire qui investit se fait pour qu’il trouve aussi son compte, a besoin de voir son athlète en bonne santé. C’est ainsi que les grands clubs reconnus mondialement ont en leur sein plus de 10 médecins. Les équipes nationales des pays développés peuvent aller en compétition avec 4 à 6 médecins. Certains s’occupent des talles des athlètes, d’autre la charge du travail chez les footballeurs, et certain seulement la diététique et la nutrition.

Au regard des déclarations du Dr Bungu Kakala, l’après-carrière de l’athlète sera médicalement aisée si durant sa période active, toutes les exigences relatives à son contrôle médical étaient pris en considération et mises en pratique. Puisque dans un sens comme dans un autre, les athlètes à la retraite, ne quittent pas forcement le milieu du football. Certains deviennent entraineurs et d’autres sont dans des business liés au football.

(Hana Kel)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse