Lancement hier à Kinshasa d’un atelier régional sur la problématique de l’accès à l’énergie

par -
0 524
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Ces assises visent à contribuer à l’amélioration de l’intervention des Organisations de la Société civile (OSC) sur la problématique de l’accès à l’énergie en Afrique. L’occasion de consacrer le plaidoyer de la Société civile au niveau continental, et d’ouvrir une voie pour une action commune des OSC d’Afrique dans ce domaine vital. Ce, en vue d’améliorer l’action de la Société civile face à la problématique d’accès à l’énergie des populations africaines.

Kinshasa, la capitale de la Rd Congo accueille depuis hier mardi 29 mars 2016, un atelier régional sur la problématique de l’accès à l’énergie en Afrique. Ces assises se tiennent au cercle Elaïs, dans la commune de la Gombe et se clôturent demain jeudi 31 mars 2016.

Elles sont organisées par la Coalition des organisations de la société civile pour le suivi des réformes de l’action publique (CORAP) avec le concours du Centre national d’appui au développement et à la participation populaire (CENADEP), dans le cadre du Projet d’appui au plaidoyer pour l’accès inclusif à l’énergie. Lequel projet est financé par la Fondation OSISA pour renforcer la capacité de la Société civile entre autres, à la surveillance de la mise en œuvre du projet Grand Inga.

Un atelier qui ouvre une nouvelle page

Hier à l’ouverture des travaux de l’atelier régional sur la problématique de l’accès à l’énergie, le coordonnateur de ce projet, M. Justin Mobomi a souligné que cet atelier ouvre une nouvelle page. « Celle-ci va permettre de converger nos stratégies. C’est un moment très important qui consacre le plaidoyer de la Société civile au niveau continental, et qui nous permet de réfléchir ensemble », a-t-il dit.

Dans son mot de bienvenue, il a rappelé que cet atelier vise principalement à contribuer à l’amélioration de l’intervention des Organisations de la Société civile sur la problématique de l’accès à l’énergie en Afrique. Cela permet aux participants de comprendre les enjeux de cette problématique de l’accès à l’énergie tant au niveau de la Rd Congo qu’au niveau régional ; d’identifier les points communs des problèmes au niveau régional dans le secteur de l’énergie ; de capitaliser les opportunités offertes par différentes initiatives internationales dans le cadre de l’accès à l’énergie ; et d’identifier des actions communes à mener en synergie à court, moyen et long terme vis-à-vis des décideurs régionaux.

L’intérêt d’OSISA de soutenir l’initiative du CENADEP

Le représentant-pays de la Fondation OSISA, M. Nick Elebe a, pour sa part, affirmé qu’avec le manque d’énergie, l’on ne peut parler de lutte contre les inégalités par l’éducation ; d’amélioration des conditions de vie des femmes ; de promotion et d’ouverture des espaces démocratiques ; de développement durable et d’amélioration des conditions de vie de la population.

Il a indiqué que la problématique de l’accès à l’énergie se trouve au centre de plusieurs aspirations aux droits et au bien-être des populations africaines. « Cette problématique justifie l’intérêt d’Open society initiative for southern Africa (OSISA) de soutenir cette initiative du CENADEP », a-t-il affirmé, avant de faire une présentation succincte de son organisation.

Celle-ci dénommée en français « Initiative pour une société ouverte en Afrique australe », est une organisation de défense des droits humains œuvrant en Afrique australe. Créée en 1997 et basée à Johannesburg, OSISA travaille à promouvoir et à soutenir les idéaux, les valeurs et les pratiques d’une société ouverte, a-t-il indiqué.

Pour une action commune des OSC face à la problématique

Les travaux de cet atelier régional ont été lancés hier par le directeur général du CENADEP, M. Danny Singoma. Ce dernier s’est dit confiant que ces assises vont améliorer l’action de la Société civile dans la problématique d’accès à l’énergie des populations africaines. Car, a-t-il affirmé, cet atelier ouvre une voie pour une action commune des Organisations de la Société civile de l’Afrique face à cette problématique.

Les travaux de l’atelier ont été marqués par des exposés d’experts, suivis des débats et échanges. Après quoi, les participants vont s’employer à peaufiner des stratégies pour un plaidoyer africain pour l’accès universel à l’énergie.

(Lepetit Baende)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse