Lançant les travaux d’asphaltage de la voirie de Tshikapa: Le Gouverneur Marc Manyanga concrétise la vision du Chef de l’Etat

par -
0 1456
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au moins, la population de Tshikapa, Chef lieu de la nouvelle province du Kasaï se rend compte que « la Révolution de la modernité initiée par le Chef de l’Etat n’est pas un rêve, c’est bien une réalité et que la reforme administrative ou mieux le démembrement est vital ». C’est en ces termes que s’est exprimé le Gouverneur de la province du Kasaï, Marc Manyanga Ndambo à la cérémonie du lancement officiel des travaux d’asphaltage de la Lumumba, la plus grande et plus fréquentée avenue de Tshikapa longue de plus ou moins huit kilomètres.

La date du 09 juillet 2016 restera inoubliable dans les annales de la province du Kasaï : la population voit les premiers mètres d’asphalte. Hommes, femmes, jeunes et vieux affluent devant le Marché central de Kamalenge dans la commune de Kanzala, pour vivre et assister une fois dans l’histoire de la ville de Tshikapa au lancement des travaux de butinage de la voirie à partir de Lumumba. Ces travaux  exécutés par l’Entreprise Chinoise «  Sino Hydro » constituent la concrétisation des promesses faites à la population par le Chef de l’Etat dans  le cadre de la révolution de la modernité.

Selon le Gouverneur, dans un premier temps 4,5 Kms vont être asphaltés dont 900 m de bétonnage entre les rivières Tshikapa et Kasaï en plein centre ville. De cette façon, ajoute Manyanga Ndambo, la population comprendra qu’avec Joseph Kabila Kabange, Chef de l’Etat, les apôtres du négativisme sont désillusionnés.

La foule en liesse massée le long de l’avenue scandée : Raïs Wumela! Marc Manyanga Nenga ! Nenga !  Manyanga Ndambo mufiniku wa Kasaï ! Joseph Kabila sisa bidimbu ! Mudimi wa njila …  comme pour dire  Kabila soit encore au pouvoir le plus longtemps possible pour que Tshikapa se développe…

La cérémonie qui est sortie de l’ordinaire a fait déplacer toute l’administration provinciale et urbaine. En plus du gouverneur et son vice Hubert Mbingho, les membres du gouvernement provincial, le conseil provincial de sécurité et les forces vives ont vécu le rêve devenu réalité.

Le moins que l’on puisse dire, ce que les conséquences positives de ces travaux sont palpables, les taxis et taxis bis sont déjà opérationnels à Tshikapa. Le coût de transport est revu à la baisse du Rond point de l’Unité à l’aéroport national vous payer 500 FC au lieu de 1000 FC. L’autorité provinciale en appelle déjà au respect du code de la route pour éviter des éventuels accidents de circulation. La société civile forces vives du Kasaï qui salue l’exécution de ces travaux, demande au Gouverneur de province de poursuivre l’Entreprise Afritec  qui avait gagné du gouvernement central un marché pour asphalter 11 km des routes et après avoir bénéficié d’une somme importante du gouvernement de la République et détruit les boutiques, magasins et manguiers, AFRITEC a fermé ses ports à Tshikapa nuitamment pour aller s’installer dans le Bandundu. A Tshikapa pas même 1 m d’asphalte.

(Laurent Lukengu/Tshikapa )        

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse