Lambert Mende insiste “Il faut que la Monusco adapte sa réponse aux dangers en face”

par -
0 405
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

 

Le gouvernement congolais  s’oppose au déploiement de nouveaux  casques bleus des nations-unies  sur son territoire.  Devant le conseil de sécurité la semaine dernière, le secrétaire général de l’ ONU avait évoqué l’ hypothèse de renfoncer les effectifs de la monusco, la mission de l’ Onu en RDC.  Dans son argumentaire,  Antonio Guterres disait craindre  une escalade de la violence dans certaines zones du pays.  En réaction, le porte-parole du gouvernement ne trouve pas ce que changerait sur terrain en ajoutant à la monusco d’ autres éléments sur les quelques vingt-mille qui la composent déjà.

« Le renforcement quantitatif ne va pas résoudre le problème, mais si ce en terme des stratégies militaires qualitatives, nous sommes intéressés», a déclaré Lambert Mende. Pour lui, la mission onusienne en RDC devrait plutôt adapter sa réponse aux dangers en face.

D’après le nouveau patron de l’ ONU, New-York  souhaite un déploiement de  320 casques bleus supplémentaires dans les zones touchées par les violences interethniques. Il s’ agit notamment de l’ ex-Katanga ou de l’ espace Kasai, devenu le théâtre d’ affrontements entre les forces de l’ ordre et la milice attribuée à feu Kamwena Nsapu, ancien chef traditionnel de Bashila Kasanga.

 

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse