Lambert Mende « Il ne faut pas ménager la chèvre et le chou, Katumbi est un menteur pathologique »

par -
0 3692
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après le meeting d’ hier, l’heure est au débriefing. Dimanche à l’esplanade du boulevard triomphal de Kinshasa, toutes les grandes figures du Rassemblement étaient là sauf deux, Moise Katumbi et son frère consanguin, Raphael Katebe Katoto. Si l’absence de Katebe au meeting de Kinshasa ne faisait l’ombre d’aucun doute, par contre, l’ arrivée surmédiatisée de son demi-frère suscitait fantasme et polémiques. Poursuivi pour recrutement présumé de mercenaires et condamné dans une seconde affaire de spoliation d’immeuble appartenant à un sujet européen, recherché, Katumbi voulait défier la justice. Annoncé à Kinshasa le 27 puis avant le 31, c’est finalement un Moise Katumbi absent du pays qui a suivi de loin sur les réseaux sociaux, à des milliers de kilomètres, le meeting de Kinshasa.

« Le régime a empêché mon retour en ne donnant pas à mon avion l’autorisation de survol et d’atterrissage », écrit l’ ancien gouverneur qui dénonce ce qu’ il qualifie d’une ‘’nouvelle entrave illégale’’.

Des accusations infondées, répond Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement pour qui, il n’y a aucune possibilité pour le gouvernement d’ empêcher un congolais de revenir dans son pays.

« Au contraire, nous souhaiterions que monsieur Katumbi revienne parce que nous savons que la justice congolaise l’attend impatiemment parce que c’est un condamné. Nous le considérons, plus moins comme un fugitif

Lambert Mende ne s’explique pas qu’ une justice qui voudrait voir une personne condamnée revenir au pays peut en même temps s’ opposer à ce qu’ elle revienne pour purger sa peine.

Montage grossier

Au gouvernement, on dit ne pas avoir connaissance d’ une demande de survol et d’ atterrissage introduite par le candidat déclaré à l’ impossible présidentielle de 2016.

«  …vous savez, Katumbi est habitué à mentir. Il y a quelques mois, il a prétendu qu’ il voulait venir de Lubumbashi à Kinshasa pour assister à je ne sais quelle activité politique et qu’ on a interdit à son avion d’atterrir à Kinshasa comme si le gouvernement congolais ne pouvait pas l’ atteindre à Lubumbashi. Donc, vous comprenez que c’est un menteur pathologique. Il prétend maintenant qu’à Lubumbashi on lui a injecté je ne sais quoi », s’ indigne Lambert Mende. Et de poursuivre : «… ce type, il ment comme il respire pour attirer l’attention sur lui »

Joint par www.groupelavenir.org, le ministre des médias rassure que l’ancien gouverneur n’ a introduit aucune demande de survol. Mais au cas où sa demande n’aurait trouvé gain de cause, il y a des avions commerciaux chaque jour ici, pourquoi n’ a-t-il pas pris ça ?, s’ interroge –t-il.

« Et monsieur Tshisekedi, il n’est pas un opposant beaucoup plus crédible que Katumbi ? Pourquoi on accepterait l’un et non l’autre ? Qu’est-ce qu’il représente comme danger pour qui que ce soit ici ? Il ne faut pas ménager la chèvre et le chou. Katumbi ne voit rien politiquement, il veut seulement exister par des mensonges ».

Jean Pierre KAYEMBE

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse