L’ACVDP s’alarme : Le FPEN appelé à sauver l’année scolaire 2017-2018

par -
0 151
Vue d’une classe du degré moyen dans un quartier de Kinshasa (ph tiers)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La rentrée scolaire 2017-2018 n’échappe guère à la dynamique du « oui mais… », comme cela a été le cas plus d’une fois dans les années antérieures. En effet, l’Action contre les violations des droits des personnes vulnérables, ACVDP a émis un communique de presse  la semaine dernière, sous la signature du président de cette ONGDH, Crispin Kobolongo Kongunde. A cette occasion, la structure  plaide pour l’intervention effective du Fonds de promotion de l’éducation nationale, FPEN, pour sauver l’année scolaire 2017-2018.

Le FPEN  face à l’épreuve de l’heure

Avec la situation socio-économique de plus en plus dégradante que traverse ce dernier temps notre pays la RD Congo et face à ce tableau sombre caractérisé par le faible pouvoir d’achat de la population, des grèves dans le secteur de la santé et bientôt selon les organisations syndicales des enseignants, dans le secteur de l’éducation, risque de compromettre l’année scolaire 2017-2018, en violation des Droits Economiques, Sociaux et Culturels principalement du droit à l’éducation des enfants congolais.

En effet, conformément au décret n°06/015 du 23 mars 2006 créant, le Fonds de Promotion de l’Education Nationale (FPEN), Cette structure de soutien et de promotion de l’éducation nationale a pour objectif de résoudre le problème de coût de scolarité et permettre l’accès à l’éducation de qualité au plus grand nombre. Elle permet entre autres, l’amélioration des conditions des enseignants par l’appui à la rémunération du personnel de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, l’appui à l’éducation à travers des primes d’excellence et l’ octroi des infrastructures adéquats, la prise en charge des soins de santé primaire des enseignants et des élèves, par le rattachement des établissements scolaires aux zones de santé et toutes autres actions de stimulation et de promotion de l’Education nationale, sur toute l’étendue du pays.

A ce sujet, l’ACVDP à l’honneur de saisir qui de droit par la présente, pour plaider pour l’intervention effective du Fonds de Promotion de l’Education Nationale, FPEN. Ceci pour sauver l’année scolaire 2017-2018, et respecter le droit à l’éducation, tel que stipule l’article 43 de la Constitution, l’article 28 de la

Convention Relative aux Droits de l’enfant et de la loi portant protection de l’enfant  congolais.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse