La vie dans nos clubs: Etekiama s’en va, V. Club n’encaisse rien

par -
0 191
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le théâtre Etekiama se poursuit. Après Dcmp où il avait signé lui-même son transfert sans que l’AS V. Club ne soit au courant, le joueur rwandais continue sa scène de théâtre. Lui et son agent Saïd, de nationalité marocaine veulent rouler le club vert et noir de Kinshasa. Ce, par rapport au transfert d’Etekiama à la formation libyenne d’Al Ahli Sporting Club Tripoli.

Parti de Kinshasa le dimanche 21 janvier sans avoir prévenu son équipe qui, pourtant, est favorable pour ce départ puisqu’il avait sollicité la bénédiction de ses dirigeants, les choses semblent marcher autrement depuis qu’Etekiama a mis ses pieds sur le sol tunisien où Al Ahli SC est installé pour sa préparation.

Selon l’ACP, au lieu de verser dans le compte de l’AS V. Club le montant de transfert convenu, le discours a changé et on demande à V.Club de faire une attestation de libération du joueur avant que l’argent ne soit versé au compte du joueur qui, à son tour, l’amènera à V. Club. Voilà le point qui divise aujourd’hui les deux parties, l’équipe congolaise tenant au respect de la procédure en ce qui concerne les mutations internationales.

La logique veut qu’avant tout, il faut d’abord une convention signée par les deux parties et le contrat signé par le joueur avant d’actionner le système TMS (Transfer Matching System ou « Système de régulation des transferts », qui est un moyen électronique de rendre plus transparents les transferts internationaux).

Pour le secrétaire sportif de l’AS V. Club, Patrick Banichay, qui a livré cette information vendredi, Etekiama et son agent Said devraient attendre un autre moment pour l’exécution de leur plan. Dossier à suivre.

(Altesse B. Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse