La réforme en marche: La Police nationale congolaise a évoqué le parcours du colonel M’Vemba

par -
0 1427
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

« Les grands ont ceci de particulier que les tombes où ils sont ensevelis contiennent leurs corps ; mais elles ne peuvent retenir leurs hauts faits… ». Cette évidence a été démontrée en son temps par Salluste, un écrivain de l’antiquité romaine. En effet, le responsable du département Pensions et Rentes à la Direction des ressources humaines de la PNC, le colonel N’Kulu s‘en est rendu à l’évidence, il y a peu, à l’occasion de l’oraison funèbre rendue à feu le commissaire supérieur principal, colonel André-Roger M’Vemba Botha. Pour sa part, l’abbé aumônier Bitulu Christophe a notamment rappelé le parcours d’un « patriote ». Le message d’exhortation a été tiré de l’évangile de Luc 12, 35 à 40. « Jésus-Christ, dans Luc, nous invite à veiller. Car nous ne savons ni l’heure, ni la date. Soyons des femmes et des hommes avertis dans le Seigneur. Que le St Esprit guide nos pensées et oriente la vie d’un chacun. Car toute vie est faite des hauts et des bas », a insisté l’aumônier.

Quid du commissaire supérieur principal M’Vemba Botha

La PNC a rendu hommage au Commissaire Supérieur Principal MVEMBA BOTA André Roger, Matricule 1193700359672. Les membres de l’Association des anciens élèves des écoles des frères (Assanef/Kongo central) exécutant l’hymne de leur association, se sont joints à ces moments solennels, pour honorer la mémoire d’un des leurs. « Il est donc important de retracer le parcours de l’illustre disparu, sa vie et les étapes importantes de sa carrière, pour honorer convenablement sa mémoire », a relevé le Colonel N’Kulu. Il ressort notamment ce qui suit de son discours.

Le disparu était originaire du territoire de Sekebanza au Kongo central. Il opta de servir sous le drapeau dès 1961. Septuagénaire accompli, .il a suivi plusieurs formations spécialisées. 1972 : Commandant Brigade mobile Kinshasa ; Commandant Bataillon (Bn) Territorial à Likasi/Katanga en 1985 ; Commandant Bn Territorial Kipushi/Haut Katanga en 1986 ; Chef 534ème Circonscription Militaire à Kisangani/ex Province Oriental en 1987 ; Commandant Bn Territorial à Ilebo/Kasaï Central en 1989 ; Commandant Bn Territorial à Mbuji Mayi/Kasa’i Oriental en 1991 ; Commandant Brigade routière Ville de Kinshasa 1995 ; Commandant Brigade mobile Ville de Kinshasa en 1997 ; Chef de Département de Lutte contre la Criminalité Economique & Financière au Ciat Province du Sud Kivu fonction qu’il n’a pas rejoint suite à la maladie. L’illustre disparu laisse une veuve, Mme Bosala Ndele Julienne, et plusieurs

orphelins inconsolables. Monsieur le Commissaire Général, Permettez- moi, en cet instant, de m’adresser en votre nom à la veuve, aux orphelins et aux membres de famille de l’illustre disparu :

Nous, Police Nationale, mesurons à sa juste valeur la douleur que vous ressentez par la disparition de cet être qui vous était si cher. Mais nous aimerions vous assurer par la même occasion que votre douleur est

aussi la nôtre. Malgré l’ampleur du sentiment de perte que vous éprouvez, nous vous exhortons à relever la tête et à aller de l’avant: «II y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux », dit la Bible.

«Un temps pour naître, et un temps pour mourir ( … ) un temps pour pleurer et un temps pour vivre ».

« Quant à nous ses compagnons d’armes, nous garderons fidèle en notre esprit le souvenir de bons et loyaux services que votre époux, père et membre de famille a rendu à la nation. Nous garderons également de lui le souvenir d’un compagnon attentionné, loyal et consciencieux dans ses

devoirs. Enfin, nous garderons de lui, le souvenir d’un officier discipliné, strict sur la consigne et animé d’un sens humain élevé », a relevé l’orateur.

 

(Payne)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse