La Rdc participe au Sommet mondial sur l’action humanitaire

par -
0 525
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Photo de famille des dirigeants du monde lors du Sommet mondial sur l’action humanitaire à Istanbul en Turquie

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Raymond Tshibanda est en visite de travail à Istanbul  en Turquie pour participer au premier sommet mondial sur l’action humanitaire. En provenance d’Italie, le chef de la diplomatie congolaise séjourne depuis dimanche 22 mai à Istanbul, en Turquie, en vue de représenter le Président de la République Joseph Kabila Kabange au premier sommet mondial sur l’action humanitaire.

A l’ouverture des travaux, le Président de la Turquie et le Secrétaire général de l’ONU ont salué la présence des dirigeants du monde à cette importante rencontre humanitaire où  les dirigeants mondiaux discutent sur les responsabilités fondamentales afin de prévenir et faire cesser les conflits, et travailler  autrement pour investir dans l’humanité.

Selon le secrétaire général de l’ONU Ban Ki Moon, le monde se trouve à un moment critique de son histoire où  la souffrance humaine a atteint un niveau inégalé depuis la seconde guerre mondiale.

L’objectif est d’adopter un nouveau programme d’action pour l’humanité et de s’unir autour de l’humanité partagée et prendre des mesures au niveau mondial pour mettre fin aux souffrances des millions de femmes, d’hommes et des enfants touchés par les conflits et les catastrophes.

Signalons qu’à l’ouverture Sommet humanitaire mondial, hier lundi, à Istanbul, le Secrétaire général de l’ONU a dénoncé la pression sans précédent que subit l’action humanitaire dans le monde.

Alors que le nombre record de 130 millions de personnes ont désormais besoin d’aide pour survivre, Ban Ki-moon a appelé à combler le déficit chronique du financement humanitaire, mais aussi à faire davantage pour prévenir les conflits qui mobilisent plus de 80% du financement humanitaire.

Il a également appelé à renforcer la protection des civils, qui sont victimes d’attaques comme jamais auparavant, et à réduire de moitié le nombre de personnes déplacées d’ici 2030.

La cérémonie d’ouverture du Sommet a aussi été ponctuée par le témoignage émouvant de trois personnes qui ont été directement touchées par un conflit ou par une catastrophe naturelle. Parmi elles, Victoria Arnaiz-Lanting, une jeune femme des Philippines qui a survécu au Tsunami de 2013.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse