La Rdc frappée pour la 9ème fois par le virus Ebola

par -
0 410
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La République démocratique du Congo fait face à une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola qui constitue une urgence de santé publique de portée internationale. La Rdc étant à sa neuvième épidémie de cette nature, dispose des ressources humaines bien formées en cette matière qui ont toujours été en mesure de rapidement maitriser les épidémies précédentes.

En effet, le jeudi 3 mai 2018, la Division provinciale de la Santé de l’Equateur a notifié au niveau central du ministère de la Santé vingt et un (21) cas de fièvre avec des signes hémorragiques et dix-sept décès communautaires dans l’aire de santé d’Ikoko Impenge située dans la zone de santé de Bikoro dans la Province de l’Equateur, indique le ministre d’Etat, ministre du Travail, Emploi et Prévoyance sociale, M. Lambert Matuku Memas, agissant au nom du ministre de la Santé en mission.

« Une équipe du niveau central du ministère de la Santé, appuyée par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et Médecins sans frontières (MSF) s’est rendue sur place, samedi 5 mai 2018. L’équipe a trouvé cinq cas actifs, dont deux hospitalisés à l’Hôpital général de Bikoro et trois dans le centre de santé d’Ikoko Impenge », indique la même communication spéciale, avant d’ajouter que cinq échantillons prélevés chez les cas suspects ont été envoyés pour analyse à l’Institut national de recherche biologique (INRB) de Kinshasa,  dimanche 6 mai 2018. Des cinq échantillons analysés, deux se sont révélés positifs à la maladie à virus Ebola sérotype Zaïre par RT-PVT. Et depuis la notification des cas le 3 mai dernier, aucun décès n’a été rapporté ni parmi les cas hospitalisés ni parmi le personnel de santé.

Au regard de cette situation, le ministère de la Santé vient de prendre toutes les dispositions utiles pour riposter promptement et efficacement à cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola sur le territoire national de la Rdc. Sur place à Bikoro, une équipe locale du ministère de la Santé est à pied d’œuvre pour l’organisation de la prise en charge des cas, la recherche et le suivi des contacts. Dès aujourd’hui, renseigne le même document, une équipe d’experts du niveau central partira de Kinshasa vers Bikoro avec un lot d’équipements appropriés pour superviser les investigations et l’organisation de la riposte sur le terrain.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse