La Rdc compte revoir son taux de croissance d’ici fin mars

par -
0 763
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au 12 février 2016, la situation économique et financière internationale est marquée par une étude du FMI sur les facteurs explicatifs des récessions économiques mondiales depuis 1960. L’étude des quatre récessions (1975, 1982, 1991 et 2009) fait ressortir une montée de l’incertitude à chaque épisode. Les enseignements tirés de cette étude confortent l’option levée par le Gouvernement congolais, celle de renforcer la coordination des politiques économiques, et particulièrement le suivi des mesures convenues pour limiter les effets indésirables de l’économie internationale.

En effet, sur le marché des matières premières, au 11 février 2016, le cuivre poursuit la tendance baissière. En effet, de 4.578,00 USD au 04 février 2016, la tonne métrique s’est vendue à 4.505,00 USD la semaine dernière, provoquant une baisse de 1,59%. En revanche, l’or poursuit la hausse, l’once étant vendue à 1.205,55 USD contre 1.138,30 USD, une semaine avant, soit une augmentation de 5,91%. Quant au cobalt, son prix à la tonne métrique s’est maintenu à 24.172,19 USD.

Les prix du baril de pétrole se sont caractérisés par la baisse entamée la semaine écoulée. Au 11 février, ils ont enregistré des baisses importantes de 8,31% sur le marché de Londres, et de 5,89% à New York, où ils se sont situés respectivement à 31,46 USD et 29,07 USD, contre 34,31 USD et 30,89 USD au 04 février 2016. En ce qui concerne les produits céréaliers, leurs prix sont également restés en baisse au 11 février 2016, comme suit : a) 10,99 USD/tonne (-0,72%) pour le riz ; b) 133,18 USD/tonne (-1,38%) pour le maïs ; c) 461,72 USD/tonne (-2,60%) pour le blé.

Au niveau national, l’estimation définitive du taux de croissance pour 2015 sera effectuée à la fin du mois de mars, sur la base des réalisations de production à fin décembre 2015. Toutefois, les calculs actuels le maintiennent à 7,7% à fin septembre 2015 ; niveau supérieur à la moyenne subsaharienne qui se situe à 3,5%.

Par ailleurs, le cadre macroéconomique demeure stable, comme ci-après : le taux d’inflation hebdomadaire est à 0,017% (-0,004 point). En cumul, l’inflation a atteint 0,122%. Les projections du taux d’inflation en annualisé se situent à 1,067% pour un objectif de 3,4% ; Le marché de change, au 12 février 2016, est demeuré stable, avec une appréciation de 0,02% à l’indicatif et une dépréciation de 0,19% au parallèle. Le taux de change y était respectivement à 928,94 CDF/USD et 938,00 CDF/USD ; Les réserves internationales, au 11 février 2016, étaient à 1.365,62 millions USD, couvrant 6,03 semaines d’importations des biens et services et le taux directeur de la Banque centrale du Congo resté maintenu à 2% au 12 février 2016, induisant une marge positive de 1,11 point.

Le solde des opérations financières de l’Etat, au 12 janvier 2016, est déficitaire de 106,266 milliards CDF, résultant des recettes de 55,881 milliards CDF (18% de réalisations) et des dépenses de 162,147 milliards CDF (54% d’exécution).

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse