La promotion de la lecture étoufée à Kimbanseke: La bibliothèque Ernesto Ricou demeure fermée au public

par -
0 356
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La bibliothèque Ernesto Ricou est établie au sein de l’école Biyela II et III, à vingt minutes de marche, en partant de l’hôpital kimbanguiste de la commune de Kimbanseke. Son inauguration, voilà six ans, s’inscrit dans l’actif du partenariat entre l’Association l’œil de l’Enfant (AOE) et la coordination scolaire des écoles de la Communauté baptiste du fleuve Congo (CBFC).

Il nous revient que deux personnalités ont milité pour que cette banlieue de la commune de Kimbanseke soit pourvue d’une bibliothèque. Il s’agit de MM. Ferdinand Mbala Zi-N’Sielele et Papy Bikanja, respectivement président de l’association dont le siège est à Lausanne en Suisse, et coordonnateur national des écoles protestantes de la CBFC.  M. Kiambiyavanga Phillipe est le directeur et superviseur d’activités de l’école de l’EP II Biyela. Au cours d’un entretien avec la presse, il a notamment mis un accent sur des difficultés qui empêchent le fonctionnement de la bibliothèque.

Bibliothèque Ernesto Ricou, une volonté exprimée six ans plus tôt

Selon les clauses du contrat de donation, la création d’une bibliothèque répondait notamment à la nécessité d’approcher le livre du public de la banlieue de Kimbanseke. Et donc, de permettre une bonne orientation et de bonnes habitudes  de lecture aux enfants, ceci relevant de la mission que s’est assigné l’AOE, à sa création. Le siège convenu pour abriter la bibliothèque a été l’école protestante de l’avenue Biyela.

Il ressort de l’entretien avec le directeur su-évoqué que l’ouverture effective de la bibliothèque au public dépend de  quelques préalables. Ceux-ci sont d’ordre aussi bien humain que matériel : un animateur à plein temps et un local.

Car les livres occupent provisoirement une salle inappropriée.  La bibliothèque, certes, a du mal à fonctionner normalement. Toutefois, les élèves y effectuent des visites comme dans un  musée, une fois la semaine à la 6éme heure, avant la sortie. Les enseignants, eux, s’y documentent mais ne sont pas tenus d’emporter de livres. Le surnuméraire de l’école, M. Canders assume l’intérim de chargé de la bibliothèque, pour éviter la perte de livres. « La lecture va de pair avec l’informatique. Nous demandons pour cela à notre partenaire l’AOE de nous allouer même deux ordinateurs et un groupe électrogène, pour que nous enrichissions la bibliothèque Ernesto Ricou et y mettions de l’ordre, avant son ouverture au public. (…) », a indiqué le directeur de l’école.  La CBFC, a-t-il ajouté, est une communauté de missionnaires protestant. Au début  elle avait pour nom Baptiste Missionary  Society (BMS). Le premier protestant à arriver au Congo, Green Fell qui a initié la première carte géographique de ce pays était issu de cette communauté. Après l’indépendance, BMS est devenu CBFC, sous le révérend André Bokundoa Boli-Kabe comme représentant légal. Son mandat a enrichi la communauté de plusieurs écoles, sur toute l’étendue de la République.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse