La production agricole sur base des engrais chimique: Un problème de santé s’impose

par -
0 424
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La population mondiale est en constante augmentation. L’agriculture s’est donc transformé depuis cinquante ans pour répondre à ce défis ; celui de nourrir la population et l’offrir l’abondance à bas prix. Une question fondamentale se pose sur l’impact des engrais chimiques utilisés dans cette agriculture à grande échelle.

Parmi les conséquences dues à la consommation des aliments obtenus des engrais chimique, il y a le cancer du système nerveux, cancer de la prostate, malformation congénitale…

Par  conséquent est-il nécessaire de choisir entre qualité et bas prix des aliments que proposent des marchés ? La République Démocratique du Congo dispose d’un énorme potentiel  agricole, grâce à ses 80 millions d’hectares de terre arables. C’est le deuxième pays au monde après le Brésil, à posséder plus d’espace agricole et cultivable. Des spécialistes en agriculture estiment même qu’avec ce potentiel agricole la Rd Congo pourrait donc être capable de nourrir jusqu’à  deux milliards de personnes.

Parlant de la question de l’utilisation des engrais chimique dans l’agriculture et ses impacts sur la santé, d’abord l’utilisation de ces engrais chimique comme indique leur rôle,  vise le meilleur rendement de la production agricole, ce qui implique la présence de produits chimique tels les pesticides que bon nombre de la population ignore et qui doit connaitre cette réalité pour prendre des précautions sanitaires.

La tendance chez les consommateurs des produits alimentaires est focalisée sur le prix. Les gens  ont tendance à acheter les choses qui se présente à bas prix au détriment de la qualité. Ce qui fait qu’il ait abondance sur le marché des aliments qui sont produits des mécanismes artificiels et qui auront des conséquences sur la santé. C’est ainsi certains organismes prône pour une alimentation saine, en demandant à la population de faire attention à leur alimentation.

A l’heure actuelle ou le monde demande plus pour la consommation alimentaire, ce qui fait l’offre dans ce domaine  augmente. Et cette augmentation est urgente ce qui fait appel aux interventions  de modernisation dans l’agriculture.

Une  nutritionniste  a mené une étude sur la provenance des aliments vendus et consommés par la population.

Elle parle du processus  global de production des aliments agricoles, tout en signifiant que la modernisation de l’agriculture a donné naissance  est appuié sur  des supports à savoir la mécanisation qui est devenu aujourd’hui ’informatisation, ce qui fait que tout est piloté par ordinateur. Ensuite il est démontré que dans la modernisation de l’agriculture,   les pesticides sont devenus indispensables dans ce domaine. Et qu’il faut signaler ses effets perturbateurs sur l’organisme et ceux-là à faible dose. Des effets à faible dose sont signalé, de l’obésité, des effets métabolique, des cancers, l’exposition à certains pesticides  peut provoquer dans l’utérus l’hyper activité et aussi le fonctionnement peut être modifié suite à la présence des éléments chimique dans le corps.

Quand on veut faire la démonstration  d’un effet dans un produit chimique, il y a des types d’arguments à savoir un argument expérimental, c’est dans le laboratoire, à partir des cobails, ici il y a lieu de situé la causalité. Il y a aussi des études en population humaine et notamment chez les agriculteurs et l’essentiel des arguments pour la toxicité chez l’homme, le développement de certains cancers hématologiques, les cancers du système nerveux, cancer de la prostate la maladie de parkinson certaine malformation congénitale. Utiliser des produits chimiques de faible dose l’agriculture, ceci est donc la recommandation fait aux agriculteurs par les experts en recherches des effets néfastes des produits chimiques. Ceci envie de  diminuer les risques de diverses maladies dans la population.

 

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse