La MP annule sa marche: Elle demande aux Congolais de vaquer normalement à leurs occupations

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans un communiqué publié hier à Kinshasa, la Majorité Présidentielle, à travers son porte-parole, l’Ambassadeur André-Alain Atundu, informe les membres de cette grande famille politique du pays que la marche, initialement prévue pour ce 19 octobre 2016 n’aura plus lieu. Et ce, par respect de la discipline républicaine et par souci de légalité. Il sied de souligner que c’est dans le but de soutenir les efforts inlassables de l’Autorité Morale en faveur d’une solution consensuelle au processus électoral dans le cadre du dialogue inclusif en cours à la Cité de l’Union Africaine, que la jeunesse de la Majorité Présidentielle avait exprimé le souhait d’organiser une grandiose manifestation pour la paix et l’unité du pays.  Et sensible à cette légitime préoccupation de la jeunesse congolaise, la Majorité Présidentielle avait lancé un spot de sensibilisation pour une marche le 19 octobre 2016. Mais n’ayant pas réussi à infléchir la décision du Gouverneur de la Ville Province de Kinshasa d’interdire toutes les manifestations publiques jusqu’au mois de janvier 2017, la Majorité Présidentielle a annoncé  que  ladite marche n’aura pas lieu. Par rapport à l’appel lancé par une frange de l’opposition concernant une prétendue ville morte, afin dit-il de donner un carton jaune à l’actuel Président de la République, la Majorité Présidentielle demande à la population congolaise et à ses innombrables sympathisants de vaquer normalement à leurs occupations le 19 octobre 2016 afin de donner une chance d’aboutissement, dans les délais convenus, au calendrier adopté par le Dialogue inclusif. En plus, pour la MP, dans les circonstances actuelles, une journée sans travail est une journée perdue pour le processus électoral, avec, en plus le risque de diminuer les capacités du Gouvernement à intervenir efficacement dans le respect de ses engagements. En outre dans le contexte économique particulier du moment, tant sur le plan international que national, aucun responsable politique digne de ce nom ne peut prendre la décision inconsidérée d’une journée ville morte à cause des répercussions socio-économiques inévitables sur la tenue des élections aux dates convenues.

(JMNK)

Ci-dessous le communiqué de la Majorité Présidentielle

 

COMMUNIQUE

 En vue de soutenir les efforts inlassables de l’Autorité Morale en faveur d’une solution consensuelle au processus électoral dans le cadre du dialogue inclusif en cours à la Cité de l’Union Africaine, la jeunesse de la Majorité Présidentielle avait exprimé le souhait d’organiser une grandiose manifestation pour la paix et l’unité du pays.

Sensible à cette légitime préoccupation de la jeunesse congolaise, la Majorité Présidentielle avait lancé un spot de sensibilisation pour une marche le 19 octobre 2016.

N’ayant pas réussi à infléchir la décision du Gouverneur de la Ville Province de Kinshasa d’interdire toutes les manifestations publiques jusqu’au mois de janvier 2017, la Majorité Présidentielle annonce que, par respect de la discipline républicaine et par souci de légalité, ladite marche n’aura pas lieu.

Dans le même ordre d’idées, la Majorité Présidentielle demande à la population congolaise et à ses innombrables sympathisants de vaquer normalement à leurs occupations le 19 octobre 2016 afin de donner une chance d’aboutissement, dans les délais convenus, au calendrier adopté par le Dialogue inclusif.

En effet, dans les circonstances actuelles, une journée sans travail est une journée perdue pour le processus électoral, avec, en plus le risque de diminuer les capacités du Gouvernement à intervenir efficacement dans le respect de ses engagements.

En outre dans le contexte économique particulier du moment, tant sur le plan international que national, aucun responsable politique digne de ce nom ne peut prendre la décision inconsidérée d’une journée ville morte à cause des répercussions socio-économiques inévitables sur la tenue des élections aux dates convenues.

Enfin, la Majorité Présidentielle appelle tous ses membres et sympathisants de marquer de façon particulière la clôture du dialogue inclusif ce mardi 18 octobre 2016 à la Cité de l’Union Africaine.

 

Fait à Kinshasa, le 17 Octobre 2016

Ambassadeur André-Alain ATUNDU LIONGO

Porte-Parole

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse