La médecine traditionnelle a aussi une importance primordiale

par -
0 518
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Soins et santé de la population

La médecine traditionnelle a aussi une importance primordiale

« Là où la médecine moderne a échoué, les médicaments traditionnels peuvent sauver de nombreuses vies humaines ». C’est en ces termes que s’est exprimé mercredi dernier le médecin spiritualiste  Dimeya Bilansa devant un parterre de journalistes invités dans son cabinet de travail situé dans l’enceinte du Centre hospitalier la Pierre Rejetée », CHPR, basé sur rue Ngafura n°9 au quartier Siforco dans la commune de Masina.

Ayant fait un parcours de tout ce qui se passe dans notre environnement et principalement dans la capitale congolaise sur le plan des soins et santé de la population, un constat amer est enregistré dans la plupart des hôpitaux si ce n’est pas partout que l’argent passe avant toute intervention du corps médical pour soigner les malades. Plusieurs fois déjà, pour des modiques sommes d’argent demandées,  l’on enregistre de nombreuses pertes en vies humaines résultant au manque de moyens des familles qui vivent parfois dans la précarité.

Cependant en ce qui concerne la médecine traditionnelle, il y a lieu de signaler que ce qui compte d’abord c’est la lutte contre les enchères. Il faudra, en premier lieu, aider le malade à recouvrer son état de santé normal avant de songer à établir des factures pour des soins alloués.

Le Docteur Dimaya demande aux autorités de pouvoir réunir tous les pratiquants de la médecine traditionnelle dans notre pays et d’apprêter une oreille attentionnée à tout ce qui sortira de ses assises afin de valoriser ce domaine. Nul n’ignore qu’aujourd’hui, grâce à sa médecine traditionnelle, la Chine est au devant de toutes les prédispositions à travers le monde. Le souci le plus ardent est celui d’initier un Ordre des Médecins traditionnels dans notre pays, pour permettre à tous les pieux de travailler dans les normes.

En ce qui concerne le CHPR, il précise que grâce à Wamba wa Mpungu Tulendu Dezo, le Créateur de l’humanité, toutes sortes des maladies et même les plus incurables sont soignées. Et on est fier de voir ceux qui sont venus dans un état critique, regagner leurs maisons sourire aux bouts des lèvres.

Les jeunes gens qui ont le souci d’évoluer dans ce domaine peuvent prendre contact avec ce centre de santé qui est aussi un biotope de formation en médecine traditionnelle. Mais il sollicite un encadrement tout azimut de la part du Gouvernement de la République par le truchement du Ministère de la santé publique qui doit avoir un œil regardant sur ce qui se fait dans ce secteur d’autant plus que cela va de la vie de la population.

Il est aussi demandé aux congolais de la diaspora d’accompagner les efforts que le Centre Hospitalier la Pierre Rejetée est en train de mener sur le terrain afin de cheminer sur les pas de Papa Kimbangu qui n’est pas mort et qui demeure vivant à travers nos œuvres.

Avant de clôturer,  le Dr Dimeya Bilansa a dit que : « Nous, les médecins traditionnels et les décideurs, avons l’obligation de préparer les générations futures en posant aujourd’hui des actes révélateurs qui serviront d’éclairer la route pour la RDC, ce pays qui est aussi appelé à suivre l’exemple de la Chine qui a réussi  à révolutionner sa médecine traditionnelle.

Sur le plan du spiritualisme, il nous faudra avoir un sanctuaire pour loger nos adeptes ».

(Kingunza Kikim Afri  )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse