La marmite de la sorcellerie : Une pratique encore vivante en RDC

par -
0 1630
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Cette pratique constitue un réel handicap pour l’épanouissement des individus au sein de la société et un frein pour le développement du pays dans sa course vers la modernité, selon l’Apôtre Jiress Lepana Matuta.

La sorcellerie est une pratique occulte. Elle concerne des personnes dotées de pouvoirs surnaturels et mystiques, généralement capables de nuire à autrui.   La religion, l’éthique ou la morale sont des antidotes contre la sorcellerie. Même les médecins dans les hôpitaux redoutent le pouvoir maléfique des sorciers. Il n’est pas rare de voir le personnel soignant réclamer une réconciliation dans la famille avant d’opérer un malade ou d’admettre une femme en salle d’accouchement.

 

Cette pratique constitue un handicap pour l’épanouissement des individus au sein de la société et un frein pour le développement du pays dans sa course vers la modernité, a déclaré l’Apôtre Jiress Lepana Matuta de l’Eglise de Dimensions de Feu de l’Eternel (EDEF), au cours d’un culte organisé, dimanche 3 mai 2015, au siège de son Eglise au quartier VII, à N’Djili,   dans le cadre d’une campagne de 30 jours, sur le thème : « La marmite de la sorcellerie ».

 

Pour Lepana, dans la plupart des familles congolaises, même religieuses, il y a une marmite de la sorcellerie. On la retrouve, généralement chez les chefs de familles, les chefs coutumiers, les féticheurs, les marabouts, les magiciens et autres individus qui ont pactisé avec des puissances occultes.

 

Cette pratique, a-t-il souligné, est très ancienne. Dans la bible, c’est l’autel de Baal (qui désigne tous les faux dieux) ou autel pour péché. L’histoire sainte nous renseigne que Gédéon avait reçu mission de l’Eternel de renverser l’autel de Baal qui appartenait à son père. Il est dit dans Juges 6 : 25-26 : « Renverse l’autel de Baal qui est à ton père et abats le pieu sacré qui est dessus. Tu bâtiras ensuite et tu disposeras, sur le haut de ce rocher, un autel à l’Eternel, ton Dieu ».

 

 

 

Dans la marmite de la sorcellerie se trouvent notamment des amulettes et des objets rituels. Cette marmite se transmet de génération en génération pour perpétuer les œuvres sataniques. Elle joue donc un rôle négatif au sein des familles. En effet, elle renferme notamment les étoiles des membres des familles, leurs bénédictions, leurs promesses ainsi que leurs destinées, entraînant ainsi des conséquences désastreuses sur leur vie ainsi que des décès.

L’Apôtre Jiress Lepana Matuta

 

« Quelqu’un dont l’étoile est enfermée dans la marmite de la sorcellerie, connaît beaucoup de difficultés concernant notamment   ses études, son travail, sa santé, ses relations, ses activités lucratives etc. Et pour les femmes particulièrement, les problèmes sont aussi manifestes au niveau de la maternité, le mariage…

La marmite de la sorcellerie est à la base de bien de malheurs que connaissent la plupart des individus.  

« Pour sortir de cette marmite, récupérer son étoile et se prévenir des problèmes métaphysiques, il faut d’intenses prières de délivrance », a encore indiqué l’apôtre Lepana qui a, à cette même occasion, annoncé l’organisation les 26, 27 et 28 mai prochains, d’une vaste campagne de délivrance sur croisement des avenues commerciales à N’Djili, quartier VII.

Il a lancé un appel à tous ceux qui détiennent les marmites de la sorcellerie ainsi que des objets rituels (amulettes, fétiches …)     de s’en débarrasser ou de les lui apporter, avant de leur demander de s’attacher à Dieu et d’adhérer à la prière. Car la sorcellerie, a-t-il conclu, freine le progrès de l’homme et par voie de conséquences retarde la société toute entière.

(M.K./CP)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse