La jeunesse en manque de repère

par -
0 626
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La jeunesse est l’espoir de demain, dit-on. Une affirmation qui doit ramener la jeunesse congolaise au bon sens et au patriotisme, c’est-à-dire à l’amour de ce qui lui est le plus cher, sa patrie. Malheureusement en République démocratique du Congo, certains hommes politiques déjà avancés en âge manipulent  ou endoctrinent cette jeunesse pour des fins inavouées.

Comment rebâtir un Congo plus beau qu’avant, comme le souligne bien notre hymne national, si la jeunesse ne sait pas se prendre en charge ? Lors d’un meeting organisé au mois de juillet à Kinshasa, ces leaders politiques ont appelé les jeunes de la Rdc à « se prendre en charge ». Ce vocable aux contours imprécis n’est pas perçu de la même façon par tout le monde. La jeunesse va se prendre en charge par rapport à quoi et à qui ? Tout de même, pour le Rassemblement, des Forces politiques et Sociales acquises au changement, la première étape de cet appel à l’auto-prise en charge de la jeunesse, c’était le 19 septembre 2016. Objectif : déposer un mémo à la CENI pour réclamer la tenue des élections dans le délai constitutionnel. Ils étaient nombreux à manifester, mais de quelle manière ? Lorsque les écoles sont pillées, des tribunaux incendiés, les sièges de partis politiques de la Majorité Présidentielle et de l’Opposition méchamment détruits et en plein jour dans la capitale s’exécutent des scènes fétichistes de nudité, … il est évident que cette marche n’avait pas pour objectif, comme déclaré aux Autorités de la ville, de remettre à la CENI, par une forte délégation, une pétition dont le sort n’a plus intéressé, depuis, les responsables de la marche ni les militants.

Que ferons-nous de l’héritage nous légué par nos ancêtres ? Beaucoup de jeunes ont trouvé la mort, certains se trouvent en prison, dans des hôpitaux et grièvement blessés, mais pour quelle finalité ? Parce que le chaos qu’il fallait créer en chassant le Président de la République du pouvoir, n’a pas réussi et ce dernier occupe toujours son poste. La jeunesse ne peut plus être distraite. Elle ne peut plus servir de poudre à canon pour certains politiciens sans discours convaincant. Le  pays a besoin de leurs contributions pour les efforts de reconstruction. C’est pour faire face à tous ces défis qu’un dialogue politique national et inclusif est convoqué par le Président de la République et dont l’objectif est de déblayer le terrain à des élections apaisées.

(Par Bernetel Makambo)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse