La campagne électorale en Rdc: Un moment de business

par -
0 220
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans quelques mois, le processus électoral congolais va connaître son point culminant avec les opérations de vote de candidats appelés à siéger demain dans les institutions de la République. En ce début de septembre, la fièvre commence à monter petit à petit et tous les discours et échanges tournent autour de la politique électorale.

Chaque candidat constitue déjà son état-major et défini ainsi sa propre politique de campagne, en vue de gagner même si l’on sait qu’à la députation nationale par exemple, plus de 14 mille candidats resteront à quai et n’auront que leurs yeux pour pleurer ou mieux tirer les leçons de leurs échecs. Revenons à la campagne électorale qui sera lancée par la Centrale électorale fin novembre pour se terminer un mois plus tard.

Un mois d’opportunités d’affaires

Tout le monde n’est pas candidat ni directement intéressé par l’élection de tel ou tel autre candidat. Les sérigraphes et imprimeurs apprécient les élections dans sa dimension de marchés à gagner. Au regard des commandes de bâches et autres affiches de qualité, surtout à Kinshasa, un vrai sérigraphe professionnel fera une bonne affaire.

Les tricots et autres chemises de campagne rempliront les villes et villages, sans oublier les banderoles. L’argent va également circuler pour tous ceux qui disposent des panneaux publicitaires qui les loueront à divers candidats. Les accrocheurs de banderoles, les distributeurs de dépliants, les conducteurs de taxis et bus, ne manqueront pas de rentabiliser cette période.

Au centre de la campagne électorale se trouvent les médias. Les radios, télévisions, médiaux sociaux ainsi que la presse écrite attendent fiévreusement la prochaine campagne pour se remplir les poches. Le prix du temps d’antenne sera revu à la hausse et la demande va exploser au regard du nombre des candidats. Qui ne voudra pas être vu et connu à la télé ? Qui se privera d’un spot pour son marketing ?

Dans une capitale bondée comme Kinshasa avec plusieurs dizaines de sièges à conquérir par les candidats, la bataille sera rude. Les dons et autres libéralités seront multipliés dans les églises et associations à courtiser. Même les égoïstes se donneront la peine de partager leur dû. Les membres des équipes de campagne saisiront l’opportunité pour se faire de l’argent en utilisant toutes les voies (honnêtes ou malhonnêtes). Les agences de communication et de location des véhicules en profiteront pour maximiser le profit.

 

Muntu Bualu

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse