La Banque mondiale alloue près de 45 millions USD au projet de renforcement des statistiques en RDC

par -
0 990
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Banque Mondiale a consenti un financement de l’ordre de 45 millions de dollars américains complémentaires au projet de renforcement des statistiques en RDC. Cette annonce a été faite par le directeur des opérations de cette institution de Bretton Woods, Ahmadou Moustapha Ndiaye, à l’issue des échanges qu’il a eus mardi à Kinshasa avec le ministre du Plan et Révolution de la modernité, Georges Wembi Loambo.

Répondant aux questions de la presse, M. Ndiaye a indiqué que ce montant s’ajoute aux douze millions USD approuvés et déjà libérés par le conseil d’administration de la Banque mondiale en faveur du même projet. « Cela dénote, selon lui, l’importance que la Banque mondiale accorde au renforcement des statistiques pour permettre d’informer l’opinion des décisions relatives au développement économique de la RDC ».

Ndiaye a situé cette rencontre dans le cadre de la prise de contact avec le ministre du Plan pour lui faire part des différents dossiers que la Banque mondiale appuient en RDC, notamment le plan national stratégique de développement (PNSD). « La Banque mondiale verra dans quelle mesure continuer les chantiers entrepris en RDC depuis plusieurs années », a-t-il indiqué.

Lancement de l’annuaire statistique

C’est hier qu’a été lancé l’Annuaire statistique 2014 de la Rdc. Et ce, après 20 ans d’interruption. Il sied de souligner que la Rdc ne peut pas envisager son émergence socioéconomique à l’horizon 2030 sans un Système statistique national fiable. C’est pourquoi, après 20 ans d’interruption, l’actualisation de cet Annuaire statistique s’est révélée essentielle, car un Etat doit disposer d’un système de collecte de données, de traitement et d’analyse statistique de qualité pour anticiper, suivre et évaluer les progrès des stratégies de développement humain durable qu’il planifie et réalise sur le terrain. Mais également pour ajuster ses programmes en fonction des objectifs internationaux qu’il s’est assignés et diffuser à l’extérieur de la Rdc, les données actualisées sur ses progrès en matière de développement humain durable. Et c’est dans ce cadre que le PNUD a appuyé le Gouvernement et l’Institut national de la statistique (INS).

Selon un communiqué du PNUD parvenu à notre rédaction, l’Annuaire statistique 2014 a été élaboré selon les principes et standards internationaux. Il est le fruit d’un processus largement participatif ayant impliqué toutes les structures productrices des données statistiques telles que les administrations publiques, le secteur privé, la société civile, les universités ainsi que les partenaires techniques et financiers (PTF) du développement de la Rdc. Pour permettre une diffusion et une exploitation plus larges, cet Annuaire statistique 2014 sera incessamment mis en ligne. Les priorités sont aussi de produire des statistiques de façon régulière et systématisée chaque année, et d’élargir la couverture sectorielle ainsi que le nombre d’indicateurs.

Concrètement, disons que pour maintenir la qualité du Système statistique national, il faudra assurer la pérennité du financement, le renforcement du leadership et de la coordination statistique, la redynamisation et le renforcement des capacités des services statistiques et le développement des outils d’échanges et de transmission des données statistiques (NTIC). Pour ce faire, le Gouvernement et le PNUD appuieront les initiatives de développement et de renforcement du Système statistique national pour accroître l’efficacité, l’efficience et la qualité des politiques et programmes de développent du pays.

(JMNK)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse