Kongo Central: Une nouvelle taxe dans l’importation du ciment gris voit le jour

par -
0 512
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le gouvernement provincial du Kongo Central a mis en place depuis mardi 12 juillet, une nouvelle taxe pour toute importation du ciment gris. Dénommée : « Taxe d’incitation à la transformation locale des concentrées des minerais ». Elle coûte 3.000 Francs congolais. Cette somme est désormais payée pour tout sac de ciment gris de 50 kg en provenance de l’étranger.

Une décision  qui ressort  d’un Arrêté provincial pris mardi par le Gouverneur de province, Jacques Mbadu, en exécution de la mesure du gouvernement central consistant à geler pendant 3 mois l’importation du ciment gris sur le sol congolais. Question de permettre aux usines locales d’être compétitives sur le marché. Ceci face  à la concurrence des importations qui inondent le marché du ciment gris en Rdc. A Matadi, c’est la spéculation. Le sac vendu en début de semaine à 6.500 FC  se vend à 8.000 Fc à ceux-là qui ont ouvert leur maison de vente mercredi.

D’autres par ailleurs ont résolu de ne pas ouvrir leurs dépôts pour garder leurs anciens stocks. Pendant que la mesure de l’autorité de province est vivement saluée par les cimenteries locales, c’est la désolation du côté des consommateurs. Toutefois, la majorité  de la population veut bien que la vie des entreprises locales soit préservée, mais à condition que celles-ci tiennent également compte de son pouvoir d’achat dans la vente de leurs produits. Déjà, à la frontière entre la ville de Matadi et la municipalité Angolaise de Nocki où s’était  installé un grand marché de ciment en provenance de l’Angola voisin, c’est une baisse sensible d’activités qui se vit depuismercredi 13 juillet.

(Pierre Mvika Nsimba B/Matadi)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse