Koffi Olomide est formel : « Je n’abandonnerai jamais la musique »

par -
0 877
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Stratège, le Quadrakoraman avait laissé entendre quelques mois auparavant que l’album « 13 Apôtres » qu’il était en train de réaliser sera le dernier de sa carrière musicale. Beaucoup l’ont cru.  Mais l’observateur averti est resté perplexe quant à ce propos d’autant qu’il connaît l’homme dans ses « œuvres ». Il a souhaité d’abord voir avant de comprendre et de statuer sur le fait.

Cherchant toujours resté en tête de ligne dans la course, et en éclaireur « papa Songa Nzila » Koffi Olomide n’a pas dérobé à sa règle de vouloir faire la différence face aux autres, lui qui connaît dans son for intérieur que jusqu’à sa mort papa Wendo Kolosoy n’avait pas abandonné le micro et qu’il est mort avec  sa guitare en bandoulière.

Ainsi en dehors du cadre « Koffi Central » qu’il a mis sur pied pour secourir, non seulement des jeunes artistes mais « monsieur tout le monde », c’est-à-dire tous ceux qui sont dans le besoin sans discrimination aucune, Mopao Mokonzi revient en force et annonce qu’il n’abandonnera jamais le micro et continuera à pérenniser son œuvre avec l’appui de son groupe le « Quartier Latin International » qui est une solide institution qui devra survivre à son initiateur.

Cependant pour donner du miel à ses ouailles, il les autorise à travailler dur cette fois-ci car le prochain album que « Quartier Latin International » va enregistrer sera leur œuvre et que « Papa Bonheur 13ème Apôtre » ne fera que les assister pour embellir le décor.

En ce qui concerne le label « Koffi Central », un studio de haute performance est mis à disposition. Tous ceux qui entreront dans cette écurie, à l’instar du chanteur « Fabregas Mbululu le Métis noir » qui en porte le matricule 001, ne seront jamais déçus d’autant plus que des dispositions ont été prises par Koffi Olomide le boss de l’entreprise qui voudrait donner à la musique congolaise une autre dimension. Le bureau situé sur l’avenue Oshwe n° A62 au quartier Matonge dans la commune de Kalamu, laisse ses portes ouvertes et se met à la disposition des artistes à la recherche des producteurs. Car « Koffi Central » les accompagnera, le cas échéant, de l’enregistrement jusqu’à la promotion en passant par la réalisation des clips avec des matériels haut de gamme. Qui niera aujourd’hui de la montée fulgurante et en un temps record de ce jeune chanteur qui, avec son seul tube « Anapipo » (Ya Mado) sorti sous la bénédiction de Koffi Olomide fait actuellement le tour du monde ? Pour un ballon d’essai, c’est une réussite totale qui a ouvert de nombreuses portes à Fabregas Mbululu cet ardent chanteur qui, hier encore, n’était qu’un grand inconnu.

En ce qui concerne ses voyages à l’étranger et particulièrement dans le vieux continent « Papa Plus » continue à clamer son innocence et nie les faits lui imputés. Présentement ses avocats sont en train de travailler sur le dossier. Bientôt il y aura un dénouement qui démontrera la fourberie de ses détracteurs qui ne se retrouvent que parmi ceux qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez.

Voilà qui est dit !

 

(Kingunza Kikim Afri)    

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse