Kinshasa : Mwimba Texas valorise la femme albinos

par -
0 174
Une photo de famille à l’issue de la cérémonie /Ph. LD

L’ONG des albinos, Fondation Mwimba Texas (FMT) a organisé, le vendredi 31 mars 2017, à l’Ymca/Matonge, une grande journée pour clôturer le mois de la femme. Cette grande manifestation, qui avait pour objectif, la valorisation de la femme albinos, a permis à l’ONG de mettre ensemble, la femme albinos et non albinos, en vue de réduire la discrimination et faciliter l’intégration.

Le Président de la FMT, le catcheur albinos Alphonse Mwimba Texas, a lancé un message de sensibilisation et de conscientisation de la femme albinos et de toute la société. Il a notamment conseillé à la femme albinos de s’accepter pour être acceptée par la société. Pour Mwimba Texas, la femme albinos doit reconnaître ses valeurs et aptitudes et les faires valoir. A la société, le Président de la FMT a rappelé que l’albinos est une personne humaine comme tous les autres êtres humains, avec les mêmes capacités et les mêmes aptitudes ainsi que les mêmes droits et obligations.

Cette cérémonie a bénéficié de la présence de plusieurs invités de marque dont le Général Professeur Dr Tshomba Ondo, qui est un grand albinophile, le Coordonnateur de la Clinique optométrique Mission for vision, Remy Lumbi, représentant le Directeur de cette clinique, le Dr Dieudonné Lumbi, le Président de l’Ymca-RDC, Jimmy Matulu, et Mme Betty Miangindula, la Directrice générale du Fonds national de promotion et de service social (FNPSS), Mè Alice Mirimo Kabetsi, etc.

Ta voix compte pour la parité

Parmi les points forts de cette manifestation passée sous le thème : « Maman, jeune fille albinos, ta voix compte pour la parité 50/50 », qui a bénéficié du soutien financier de certains partenaires de la FMT dont l’ONG international Counterpart, dans le cadre du projet Congo Demokrasia, soutenu par l’Usaid et l’Ukaid, il y a eu l’intervention du Directeur pays de cette ONG, Steven Sharp, de la Secrétaire exécutive provinciale de la Céni/ville de Kinshasa, Anne-Marie Mukuayanzo, et de la Directrice générale du Fonds national de promotion et de service social (FNPSS), Mè Alice Mirimo Kabetsi.

Le Directeur pays de Counterpart international a rassuré les femmes albinos, en particulier et tous les albinos en général, que le combat pour leurs droits électoraux était également le combat de cette ONG internationale. Steven Sharp a, en rapport avec le thème de cette journée, appelé les femmes albinos à joindre leurs voix à celle de toutes les femmes congolaises, pour faire de la parité 50/50 une réalité à l’horizon 2030. Alors que Mme Anne-Marie Mukuayanzo a tablé sur l’enrôlement des électeurs. Elle a rappelé aux albinos, tout le contour de l’enrôlement dont l’objectif, l’âge et les autres conditions requis et les principaux obstacles relevés, par rapport aux conditions de la femme albinos. La Secrétaire exécutive provinciale de la Céni/ville de Kinshasa a rassuré les albinos des dispositions prises au niveau de la Céni, pour leur permettre de s’enrôler puis, de voter dans les conditions requises.

La Directrice générale du FNPSS a quant à elle, rassuré les femmes albinos et les albinos, en général, sur les dispositions prises au niveau de son institution en vue de faire bénéficier cette catégorie des personnes vivant avec handicap (PVH) des avantages lui conférés par la loi. Mè Alice a rappelé à la communauté albinos de la RDC les efforts fournis pour qu’aujourd’hui les albinos soient inclus dans la catégorie des PHV, notamment par les Etats généraux sur la situation des PVH organisés récemment à Kinshasa ainsi que la loi qui est en attente au Parlement.

Dans sa prise de parole, le Président de la FMT, qui a reconnu ces efforts fournis par la DG de la FNPSS et la ministre de l’époque en charge des Affaires sociales, Adèle Degbalase, pour obtenir ces avancées en faveur des PVH, en général et des albinos, en particulier, a salué l’apport de Mè Alice Mirimo, pour l’organisation et la réussite de cette journée du 31 mars 2017 en faveur de la femme albinos.

Au cours de la cérémonie, le groupe musical de la FMT a chanté sa chanson sur l’enrôlement des électeurs et les élections, alors que la troupe de théâtre composé des albinos et des non albinos a joué une pièce sur les conditions des albinos et leur intégration dans la société ainsi que sur l’enrôlement des électeurs. Le défilé de mode des albinos a également constitué un des temps forts de cette manifestation, qui a été conclue par une distribution des crèmes solaires, des parasols, etc. aux femmes albinos présentes dans cette salle de l’YMCA.

Dans sa conclusion de la journée, Alphonse Mwimba Texas s’est montré reconnaissant avec tous les partenaires de la FMT dont l’ONG Counterpart international avec ses bailleurs des fonds Usaid et Ukaid, la Fondation Famille Gertler, le ministre clément Kanku, KPM-Cargo et tous ses clients, la Société congolaise de génétique humaine, le Dr Dolores, le Pasteur Jean Nzita Kasa, Mme Magalie Banza. La FMT, qui est dans ses dix-neuf ans, a noté Mwimba Texas, se prépare à aller à Kisantu, pour soutenir les albinos du Kongo Central. Des contacts sont déjà pris avec Mgr Nselele et le provincial de St Vincent de Paul, le Père Charles-Alain, pour ce projet. Alors que cette ONG a également exprimé à Mgr Placide Lubamba Njibu, le souci d’arriver à Kasongo, au Maniema, pour cette même cause des albinos.

(Emmanuel Badibanga)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse