Kinshasa: L’érosion fait rage dans le quartier Matondo à l’UPN

par -
0 2039
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après la pluie vient du beau temps, dit-on. Mais dans la ville province de Kinshasa, c’est tout à fait le contraire. Les quartiers de la ville province de Kinshasa en général et les quartiers Matondo dans la commune de Ngaliema en particulier souffrent après chaque pluie qui tombe. En effet, pendant la pluie qui s’était abattue dans le dimanche 15 mars dernier dans la soirée a fait rage. Elle a provoqué plusieurs dégâts dont souffrent encore les habitants de ce coin.

Pendant que la république subit la révolution de la modernité, certaines réalités remettent en cause les efforts du gouvernement. Le phénomène des érosions en pleine capitale inquiète les Kinois ne savent point à quel saint se vouer.

La pluie de dimanche soir a dévasté la route principale du quartier Matondo à l’UPN. Elle est devenue de plus en en plus impraticable, et étouffe la circulation aux usagers. Elle casse le rythme de l’ambiance de vivre et la vie de la population de ce coin. Cette érosion existe depuis plusieurs années. Et a mis les habitants de ce quartier dans des conditions qui ne sont pas du tout dignes de vivre.

En effet, quelques usagers de cette route ont saisi notre rédaction pour s’exprimer et faire connaître leur situation. « Nous sommes très menacés par cette situation. Cette érosion n’a pas commencé aujourd’hui, elle date depuis 8 ans environ, et on a eu beaucoup d’habitants qui sont partis de ce quartier. Les parelles se sont écroulées, plusieurs cas déplorables semblables se sont enregistrés. Ce n’est pas du tout bien et logique que nous subissons tout ce drame. Il y a eu une période qu’on a vu la présence des Chinois travailler pour lutter contre cette érosion pendant la saison sèche. Nous avions fondé l’espoir que la situation serait décantée. Mais malheureusement quand la pluie a fait son retour, la situation s’était aggravée au grand dam de la population. Nous vivons vraiment une situation très difficile. Nous vivons sous stress et dans une peur bleue. La pluie est une bénédiction selon l’empirisme, mais pour nous, quand le ciel noircit, c’est synonyme de l’insécurité. Pendant la nuit, quand il pleut, nous sommes obligés de veiller jusqu’à la dernière goute de la pluie qui tombera. La grande inquiétude est jusque quand cette condition continuera à exister. Nos demeures sont à la merci de ces pluies », ont-ils déclaré.

Les habitants du Matondo lance un cri de détresse au gouvernement

Les habitants du coin lance un cri au gouvernement et aux autorités urbaines en ce qui concerne leur situation. Les autorités doivent leur venir en aide pour régler une fois pour toutes ce problème qui inquiète et effraye la population. L’une des missions du gouvernement, c’est de veiller à la tranquillité de la population et de garantir une parfaite vie en sécurité pour tout citoyen quel que soit son rang social. Ainsi donc, les habitants du quartier Matondo demandent à haute voix la main du gouvernement pour secourir cette population qui souffre atrocement de cette situation. Il doit faire en sorte que la paix puisse regagner leurs cœurs. La vie de ce peuple est en danger à cause de cette érosion qui fait rage dan ce quartier. D’où, la main de la haute hiérarchie du gouvernement est très indispensable pour une solution efficace face à ce gros problème qui date depuis des années. Tel est le cri de la population du quartier Matondo/ UPN.

(Charlie MUEPU/ Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse