Kinshasa: Le non-recyclage des emballages en plastique dérange l’environnement

par -
0 749
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Au moment où plusieurs manifestations, conférences ou colloques continuent de s’organiser partout dans le monde pour assurer un environnement sain et durable, il y a toujours de quoi s’inquiéter sur la question, et en particuliers en RD Congo.

C’est que depuis un temps à Kinshasa, il a été constaté l’introduction de boissons en bouteilles plastiques. Ce qui fait que la conséquence de cette situation est que la ville de Kinshasa couvre dans plusieurs coins ces vidages en plastique. Et les bonnes consciences se demandent pendant ce temps : quelle est politique de toutes ces entreprises de fabrication de matières en plastique pour assurer un environnement sain au niveau local ? Car il est constaté que les usagers des boissons en plastique, après avoir utilisé le contenu, jettent les vidanges sur le trottoir. Ce qui n’est pas sans déranger l’environnement, qui est censé être préservé.

Là où le bât blesse, c’est dès lors que ces plastiques sont abandonnés après usage, ils terminent leur course dans les cours d’eau, comme l’illustre l’image ci-contre.

De leur côté, les usagers de ces contenants en plastique se plaignent d’un fait, le manque de poubelles publiques conséquentes sur la ville, ce qui leur permettrait ne pas jeter ces contenants à l’air libre.

Un homme interrogé à ce sujet, s’est dit ne pas savoir comment fonctionne le secteur d’assainissement de toutes ces entreprises qui fabriquent les contenants en plastique. Il propose à ces entreprises une stratégie telle que le système de recyclage de toutes ces bouteilles en plastique sur la ville.

En prenant le cas des bouteilles en plastique de boisson sucrée, puisque ce sont celles-là qui sont plus visibles, les Kinoises et Kinois y recourent de façon permanente, pour étancher la soif sous un soleil harassant au quotidien.

En attendant de voir la situation s’améliorer, il y lieu d’espérer que toutes les démarches envisagées à travers des campagnes de mobilisations dont notamment les conférences qui ont lieu partout dans le monde vont aboutir aux bonnes résolutions. Lesquelles seraient pratiques et de nature à persuader les fabricants d’emballages en plastique, pour que ceux-ci harmonisent leurs vues avec les décideurs locaux, pour préserver le sol congolais d’un désastre programmé.

( Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse