Kinshasa la honte ! Les routes en déliquescence infernale

par -
0 555
Et si l’on posait la question de savoir, quelle est la dénomination de cette avenue. Nombreux vont se perdre, puisqu’elle ressemble à une route bombardée en pleine guerre militaire. Pourtant, l’avenue Bokassa dans la commune de la Gombe. Ph/Pius Romain Rolland
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’ombre de la destruction très avancée des chaussées de la Ville province Kinshasa est une réalité vivante dans plusieurs communes que compte la Capitale de la RDC. Kinshasa qui, en principe devrait être un modèle, un exemple de propreté se voit décerner la médaille de la ville insalubre si pas de l’Afrique centrale, mais du continent tout entier. Même les villages, entendus milieux très reculés n’offrent pareil spectacle de dépotoirs et montagnes d’immondices sur les artères. Les routes n’ont aucune considération de la part des usagers appelés à les entretenir. L’incivisme qui prend de la dimension inquiétante au sein de la population, est la conséquence logique de la destruction de plusieurs routes. La plupart d’entre elles sont envahies par des décharges d’immondices, au point d’empêcher la visibilité de l’asphalte. Les images ci-dessus offrent la démonstration épatante de l’indifférence de l’autorité provinciale. C’est le cas des avenues Luambo Makiadi ex Bokassa ; Itaga ; Plateau ; De l’école, Kabambare ; Du Marché, etc. ne ressemblent guerre aux routes de desserte agricole, puisque ces dernières n’hébergent pas d’immondices. Il faut dire que l’épidémie n’est pas loin de se déclencher dans les périmètres environs de ces avenues puisque, les routes offrent une désolation à la population, alors que les commerçants et autres opérateurs économiques ne cessent de verser au trésor public taxe, impôt et redevance. Où vont tous ces paiements fiscaux? S’interroge l’opinion. 

(Pius Romain Rolland )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse