Kinshasa: Kabund promet de mettre fin à sa carrière politique en décembre 2017

par -
0 204
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Elle n’est d’ailleurs pas riche cette carrière politique, dont le Secrétaire général de l’Union pour la Démocratique et le progrès Social (Udps) se bombe le torse en disant qu’il la laissera si le président de la République ne quitte pas le pouvoir d’ici le 31 décembre 2017.

Au cours d’une conférence de presse tenue mercredi au siège de l’Udps à Limete, le Secrétaire général, Jean-Marc Kabund-A-Kabund, a déclaré qu’il mettra fin à sa carrière politique si le chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange ne quitte pas le pouvoir d’ici le 31 décembre 2017. Une façon, selon lui, de répondre à l’opinion qui doute d’un éventuel départ du président Joseph Kabila d’ici décembre 2017.

« Si Joseph Kabila ne quitte pas d’ici décembre 2017, j’arrêterai de faire la politique », a-t-il lâché devant les combattants.

De ce qui précède, il sied de signaler que le jeune Secrétaire de l’Udps né en 1981, dans son immaturité politique, fait tout pour plaire aux nombreux combattants qui pleurent jusqu’à ce jour le lider maximo.

Dernièrement, Kabund a pris le courage de se vanter qu’il est la dernière signature d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Qu’à cela ne tienne, l’heure n’est plus au discours, car depuis son avènement au sein de ce grand parti de l’opposition congolaise, une fracture s’est créée entre les vieux qui ont travaillé avec « ya tshithsi », et les jeunes qui sont venus vers les années 2000 comme Felix Tshisekedi son adjoint. En quoi cette dernière signature sert-elle?

Un haut cadre de l’Udps l’avait bien dit : « ce Kabund-là, lorsqu’il a été nommé par le président Tshisekedi, sa première mission était celle d’unifier le parti. Le président meurt, il se met à diviser tout le monde et instaure le désordre au sein du parti », avait lancé ce haut cadre qui est à ce jour ministre au sein du gouvernement d’union nationale actuel.

Et dans ses déclarations d’appel à l’insurrection d’ici décembre 2017, le Sg de l’Udps réaffirme l’engagement de son parti de bien vouloir prendre le pouvoir de force. Malheureusement, lorsqu’il dit qu’il va laisser la politique si Kabila ne partait pas, Kabund s’ouvre son tombeau. Ceci parce que ce qu’il cherche n’aboutira en rien, car la transition sans Kabila jusqu’à l’organisation des élections en 2018 est une utopie. Les combattants et tout le peuple congolais doivent bien mettre à cœur cette déclaration de JM Kabund, car les jours lui sont comptés, afin qu’il ne parle plus politique. D’ailleurs, il s’agira d’un non-événement, car la carrière politique dont il parle n’a rien donné à la République Démocratique du Congo. Il ne s’en prendra qu’à lui-même.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse