Kinshasa : Hausse de prix des cartes prépayées

par -
0 672
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Actuellement  à Kinshasa, la communication est rendue difficile. Le prix de la carte prépayée pour tous les réseaux cellulaires qui opèrent  dans la capitale Kinshasa, est d’emblée estimé à 600 Fc, au lieu de 500 Fc, pour 50 unités, et l’on doit faire le X2 pour tout le reste, tel que 100, 200, 300, 400, 500 unités et consorts. Pas de flash d’unités inférieures à 50 unités, à part 25 unités qui se vendent maintenant à 300 Fc au lieu de 250 Fc comme auparavant. Certains vendeurs en détail n’acceptent que les dollars pour des cartes de crédit allant de 5 à 100 $ USD, afin d’éviter toute sorte de calcul et d’avoir un bénéfice surélevé. Cette situation inquiète les Kinois, qui, déjà avec 100 Fc étaient capables d’acheter ne fut-ce que 10 unités pour entrer en communication ou envoyer un sms (message téléphonique) à ses chers. Cette situation justifie, à coup sûr, l’adage qui dit : « le malheur ne vient jamais seul ».

Depuis quelque temps, le taux de change de la monnaie nationale en dollars américains a pris l’ascenseur, passant de 920 Fc (Franc congolais) à 970 Fc pour 1$ USD voir même plus que ça dans d’autres maisons de change, a bouleversé beaucoup de choses dans le marché de l’économie congolaise. Cette situation malheureuse inquiète aussi le vécu quotidien des Congolais, qui ne gagnent pratiquement pas grand-chose en termes de revenu. Outre le problème ayant trait au manger et à boire, avec la situation actuelle, il faut débourser 300, 600 Fc ou plus, pour acheter une carte de crédit. Même certains bonus ayant trait aux sms, internet et appels, que donnent certains réseaux téléphoniques, sont aussi revus à la hausse.

D’où, pour communiquer, il faut tout faire pour avoir le montant exigé. Avec le faible revenu journalier des Kinois, rendre la vie difficile à ce niveau est inconcevable, car le problème de la communication sous d’autres cieux, n’est guère un casse-tête, comme il en est le cas en République Démocratique du Congo. L’autorité compétente devrait prendre ses responsabilités en mains, pour soulager un tant soit peu les Kinois  qui s’inquiètent de cette situation encore malheureuse.

(Altesse Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse