Kinshasa: Des nouveaux magistrats n’ont pas encore prêté serment

par -
0 425
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Une semaine après les nouvelles mises en place dans la magistrature à travers le pays, les nouveaux magistrats n’ont toujours pas prêté serment. La cérémonie prévue samedi 28 mai à Kinshasa a été renvoyée sine die, suite à l’absence de magistrats du ministère public comme le prévoit le statut sur la magistrature.

Accompagnés de leurs membres de famille pour la circonstance, les magistrats promus sont rentrés déçus, rapporte la radio Onusienne.

Au Tribunal de grande instance de Matete, le nouveau procureur de la République ne peut pas accéder à son office.

Selon les services en permanence dans cette juridiction, son successeur a été permuté au Parquet général de la Gombe.

La situation est la même au Tribunal de grande instance de Kalamu, où la nouvelle procureure n’a pas prêté serment suite à l’absence du ministère public.

L’ancien procureur du TGI/Matete, Gabriel Amisi est nommé conseiller à la Cour d’appel de la Gombe.

Certaines sources judiciaires de Kinshasa qualifient la dernière mise en place du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) « d’un acte de clientélisme ».

«Il n’y a que l’ordonnance présidentielle les nommant qui peut encore les relever de leurs anciennes fonctions pour de nouvelles affectations. Pas une décision du Conseil», prétendent-elles.

Pour sa part, le secrétaire permanent du Conseil supérieur de la magistrature dit attendre les rapports auprès des chefs des ressorts pour réagir.

L’Avenir

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse