Kinshasa : Des jeunes sensibilisés sur l’entreprenariat socio-économique

par -
0 500
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Cadre de Récupération, d’Encadrement pour l’Epanouissement Intégral des Jeunes (Creeij) a réuni pour le compte de sa deuxième phase de son programme « entreprenariat socio-économique », 45 jeunes, le jeudi 24 septembre 2015 dernier.

Cette formation faisant suite de la première, qui s’est déroulée au mois de mai 2015, s’inscrit dans le cadre du vaste chantier de la campagne lancée en juin 2014 par cette structure de mobilisation sur la citoyenneté et le civisme responsable axé sur « l’accès des jeunes à l’entreprenariat et aux ressources locales ». Pour la responsable du Creeij, il est question pour cette deuxième phase de voir la pépinière des projets élaborés par les jeunes à proposer aux bailleurs pour un éventuel financement.

« L’entreprenariat peut être un vecteur de création directe d’emplois pour les jeunes. C’est une forme exceptionnelle d’emploi. Les jeunes sont souvent découragés lorsqu’ils tentent de s’embarquer dans l’entreprenariat, à cause principalement du manque de fonds et de ressources disponibles », a déclaré Mme Deborah Nzege. A cette occasion, la Chargée de programme de la Fondation Konrad Adenauer de saluer l’initiative de l’organisation de cette formation et d’espérer des pistes de solutions pour permettre aux jeunes de se lever et de se lancer avec détermination dans le domaine entrepreneurial.

Prenant la parole en lieu et place de la coordonnatrice, la Secrétaire générale du Creeij, Jacquie Kitoga a indiqué que cette deuxième phase est une occasion de constituer une pépinière des projets conçus par les jeunes capables d’être financés par les bailleurs de fonds. C’est ce qui justifie la qualité des exposés tels que « la présentation sur l’élaboration et l’intégration d’un business plan pour un projet à caractère socio-économique ». Aussi, a-t-elle dit, le choix des intervenants experts dont Matthieu Kayembe de l’organisation CADISEC.

En ouvrant cet atelier de formation, Abe Macaire, conseiller au ministère de l’emploi, travail et prévoyance sociale s’est montré satisfait de la polyvalence du Creeij à initier de telle rencontre. Il a révélé que la vision du Creeij sur les jeunes cadres mieux avec l’un des programmes spécifiques de son ministère conçu pour éliminer le chômage dans le milieu des jeunes.

Quarante-cinq jeunes issus de Creeij, Parlement des jeunes et Avenir citoyen ont exprimé toute leur satisfaction aux organisateurs pour ce renforcement de capacités sur l’entreprenariat.

Notez que c’est depuis juin 2014 que le Creeij a mis en place cette campagne nationale de mobilisation sur la citoyenneté et le civisme responsable visant particulièrement les jeunes. C’est sous cet angle qu’une première phase de formation d’une quarantaine des jeunes a eu lieu autour de l’entreprenariat et la conception d’un projet en mai 2015, avec l’appui de Konrad Adenauer.

(OM)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse