Kinshasa abrite un atelier sur l’enrichissement des aliments

par -
0 259
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Service de Conseil pour l’Enrichissement Alimentaire (2FAS) organise un atelier de deux jours lequel réunit les principaux intervenants intéressés ā l’enrichissement des aliments avec le but d’atteindre les objectifs suivants: Lancement/actualisation du Réseau National sur l’enrichissement des aliments – (RNEA) ; Cartographie conjointe des parties prenantes dans le pays qui ont un intérêt commun dans l’enrichissement des aliments en mettant l’accent sur les capacités techniques et organisationnelles existantes et des cibles qui ont besoin d’être renforcées ; Évaluation conjointe de la capacité institutionnelle et les besoins de formation dans le secteur d’enrichissement alimentaire national et  impliquer les partenaires; Développement d’une plate-forme où les intervenants ayant un intérêt commun dans l’enrichissement des aliments peuvent collaborer et créer une vision commune sur ce que veut atteindre le Réseau National d’enrichissement des aliments.

L’objectif principal de la première journée de l’atelier (hier jeudi) consiste à utiliser des méthodes participatives pour créer une vue d’ensemble des acteurs concernés par l’enrichissement des produits alimentaires et d’évaluer leurs capacités existantes.  Au cours de la première journée, les intervenants ont présenté et commencé à partager leurs idées et leurs approches; en fin de compte explorer ensemble où les différentes parties prenantes ont un intérêt commun dans l’enrichissement des aliments en termes de capacités et de défis qu’ils ont rencontrés.

La mission de 2FAS a été dans le pays deux semaines avant l’atelier et a parlé à de nombreux intervenants individuellement. Les conclusions vont être résumées dans une matrice de participation qui permettra de créer une vue d’ensemble. Quels intervenants ont un intérêt dans l’enrichissement des produits alimentaires et dans quels domaines. Après le déjeuner, nous explorons les capacités actuelles et les lacunes cernées par les différents groupes d’intervenants et quels sont les domaines du renforcement des capacités nécessaires. Les travaux vont se terminer  par la  validant les résultats, avant de commencer à définir une vision sur ce que le Réseau National sur l’Enrichissement des Aliments / nutrition devrait avoir atteint à l’horizon 2020. Durant cette première journée, l’accent est mis sur la création d’un cadre dans lequel les participants collaborent ensemble dans un environnement où ils peuvent exprimer et partager leurs réflexions.

Au cours de la deuxième journée (aujourd’hui vendredi), la priorité sera d’envisager comment les parties prenantes peuvent conjointement s’associer pour renforcer l’avenir de l’enrichissement des aliments, quelles capacités sont nécessaires pour le faire et les stratégies pour atteindre ces objectifs.

Au début de la deuxième journée,  il va être développée une vision commune avec les intervenants et défini leurs capacités et nous résumerons les sessions du jour 1. La deuxième journée sera concentrée sur le Réseau National de l’enrichissement alimentaire (RNEA) et il est prévu une auto-évaluation des capacités du RNEA. Après le déjeuner, il y aura une discussion de la marche à suivre et décrire les actions possibles pour le renforcement institutionnel et les capacités qui sont nécessaires pour transformer le secteur de l’enrichissement des aliments. La journée se terminera par une cérémonie de clôture.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse