Kimbanseke: La Police nationale a arrêté le terrible Emporio et son groupe

par -
0 263
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans son numéro 6745, du mercredi 15 octobre 2017, le journal avenir avait publié le récit d’un vol survenu dans la commune de kimbanseke, au quartier bamboma. La police congolaise de la ville de Kinshasa, sous-Ciat de Ngandu a réussi mettre la main sur les membres de la bande opérant dans cette partie nord-Est de la capitale kinoise. Pour des témoins, ces voleurs coopèrent avec un jeune-homme habitant sur l’avenue Afrique, quartier Kutu non loin du quartier 13/ N’Djili. Un autre témoin de préciser que les victimes de vol avaient déposé plainte contre inconnu, après l’acte. Les policiers de cette partie sont investis dans l’enquête, afin de reconnaitre les auteurs du vol. Des sources  proches de la famille signalent : « c’était très tôt le matin, quand des éléments de la police ont surpris ces gangs sur le chemin du retour. Après leur opération de ce mardi 8 mai 2018, les forces de l’ordre ont saisi leurs butins, entre autre un poste téléviseur et  des téléphones portables. Déjà, une source raconte que ces bandits font l’objet de plusieurs plaintes. Et la police s’est lancée à leur recherche depuis un temps. Après quelque cinq mois, la police est arrivée à les arrêter », indique la source.

Depuis cette opération de vol à main armée, de jeunes hommes trainant aux coins de rues étaient soupçonnés d’être des informateurs ou d’avoir  participé au vol des biens survenu sur l’avenue Vaku et Kumbi. Mais certains présumés témoins, après l’arrestation des acteurs du vol décrié, ont indiqué sur l’avenue Gombe Matadi, ils remarquaient nuitamment des mouvements suspects. C’est comme si un homme d’une trentaine sortait de la maison à trois heures du matin. Mais personne n’osaient l’interpeller de vive voix.  Il s’avère qu’il avait des relations louches avec Emporio, chef de bande localisé sur l’avenue Afrique. Des témoignages sur place confirment que mardi 8 mai 2018, ce groupe a dévalisé en un lieu les éléments de la police n’ont pas dévoilé, pour des raisons de secret professionnel. Comme déjà la police avait des informations les concernant, un jeune dont la famille était victime de vol, indique : « C’est pour la troisième fois qu’Emporio est arrêté par la police de cette partie de la commune de Kimbanseke. Pour la première fois, nous étions étonnés et avions même contesté l’idée de faire arrêter Emporio. La deuxième fois, nous avons eu la conviction qu’Emporio est un faux jeune, qui trouble l’ordre public et menace la sécurité dans cette partie du quartier bamboma. Aujourd’hui nous avons su que emporio hébergent des brigands, des bandits, des jeunes communément appelé kuluna dans la ville de Kinshasa, qui sèment la terreur, dans de coins de la capitale. ».

Vers six heures du matin, la police a informé de famille victime de vol et pertes des biens durant l’année 2017, à partir du mois d’octobre. Sur l’avenue Vaku, quartier Bamboma, ils avaient emporté une somme de 1500 dollars. Selon des informations récoltées, l’acte a été commis en 2017, sur l’avenue Kumbi selon une information d’un jeune comme proche de victime du vol, que emporio reconnais que son groupe avait volé tous les biens d’une famille. Des montres, des habits pour les parents et des enfants, et une somme d’argent importante. Alors un témoin de l’évènement de rapporter : « nous avons vu l’action comment cela s’est  déroulé. Ils ont essayé  de résister  aux forces de l’ordre. Mais la police a travaillé de manière qu’il n’y ait pas de gaz lacrymogène ni de balles. Les trois sont dans les mailles de la Justice. Pour l’heure en effet, la police recommande aux habitants de cette partie de collaborer pour que les bandits soient traqués systématiquement.

(Nzuzi Richard/Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse