Kimbanseke bénéficie d’un programme d’infrastructures

par -
0 419
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La commune de Kimbanseke est une entité politico-administrative qui renferme 46 quartiers avec une population estimée à près d’un million 500.000 habitants. L’on retiendra aussi que cette juridiction urbano-rurale est la plus vaste de la ville-province de Kinshasa. Dans le cadre de la bonne gouvernance et, principalement, dans la politique de la modernisation prônée par le Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, il faut aller au-delà des considérations urbaines en recherchant sous d’autres cieux -pour le bonheur des administrés de cette entité- d’autres ouvertures plus clémentes.

Cette démarche patriotique le Professeur ordinaire Aimé Edouard Gatembo, bourgmestre de la commune de Kimbanseke (Photo ci-contre), l’a bien menée en allant signer en Belgique, une convention spéciale de partenariat entre la ville de Bruxelles et la commune de Kimbanseke depuis 2014.

De cette convention, la municipalité de Kimbanseke est actuellement plongée dans l’orientation d’actions annuelles plausibles consistant à réhabiliter tant soit peu ou à construire des infrastructures fiables pour certains services municipaux dont les bureaux des quartiers, les services de l’état-civil et de la population, etc.

En ce qui concerne la construction des bureaux des quartiers, les travaux sont en cours mais il y en a qui sont déjà opérationnels tels que ceux des quartiers Mabinda, Malonda, Ngampani, etc et l’on a aussi procédé à la construction de 3 bureaux secondaires de l’état-civil à Mfumu Nkento sur l’avenue N’Djoku, à Malonda sur la route de Mokali, Kimbanseke sur l’avenue de la 2ème République, etc

Présentement on est en phase de construction dans l’enceinte de la maison communale de Kimbanseke, d’un bureau central de l’Etat-civil à côté il y aura un service des archives bien achalandé. En outre, selon les dires du Professeur Gatembo, ce bureau, construit à un niveau, restituera un joli espace de travail pour des agents y affectés qui devront libérer la grande salle des réunions qu’ils occupent au sein du bureau communal.

Le bourgmestre de Kimbanseke a initié l’institution de la plate-forme « Tshangu » pour faciliter l’échange des idées et des expériences tant dans le domaine de la sécurité avec les animateurs d’autres entités telles que Masina, N’Sele, Maluku, N’Djili et Kimbanseke. Chacun aura droit à appréhender les pratiques corroboré par les autres dans différents domaines afin de rehausser la côte des entités administratives du district le plus populeux de la ville de Kinshasa.

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse