Ça tangue au rassemblement :Katebe Katoto suspendu

L’ unité du rassemblement est sans conteste mise à rude épreuve. Depuis le décès de son fondateur, Etienne Tshisekedi encore au froid à Bruxelles, la plateforme créée début juin à Bruxelles semble minée par une guerre interne. Les sociétaires n’ émettent pas sur une même longueur d’ ondes au sujet du candidat de la coalition à proposer à la primature.

Pour avoir pris le courage et la liberté  de remettre en cause la candidature de Félix Tshisekedi, Katebe Katoto, demi-frère de Moise Katumbi et co-fondateur du rassemblement vient d’ en payer  le lourd tribut. Il écope d’ une suspension de toute activité au sein de  l’ AR, Alternance pour la République, plateforme membre du rassemblement.

Delly Sessanga qui a signé la suspension du richissime homme d’ affaires l’ accuse de s’ écarter de temps en temps de la ligne de conduite soutenue par la coalition. Sur plusieurs médias, Raphaël Katebe affirme qu’ Etienne Tshisekedi n’ a pas laissé le nom du premier ministre à la Cenco.

«  J’ ai parlé avec le président Tshisekedi avant sa mort. Il ne m’a jamais parlé d’un nom », affirme –t-il. Pour lui,  Il ne faut pas confondre les choses. Quand il y a un individu ou un groupe de personnes qui parlent, ce n’est pas le Rassemblement. Ce dernier parle à travers son comité de sage ».

En prenant cette position, Raphael Katebe contredit littéralement son frère Katumbi qui a apporté son soutien à Félix Tshisekedi.  Les prochains jours s’ annoncent difficiles au rassemblement alors que la majorité a réitéré vendredi sa position sur le mode de désignation du futur chef du gouvernement. La MP dit attendre du rassemblement une liste  de candidats premier ministre. Position soutenue par Katebe qui n’ y voit aucun inconvénient.

Jean Pierre Kayembe

 

ARTICLES SIMILAIRES

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse