Kasaï : le bâtiment de l’Education réduit en cendre: Un Sos de Marc Manyanga Ndambo au gouvernement central

par -
0 953
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Comme une trainée de poudre, la nouvelle faisant état d’incendie qui s’est déclaré au bâtiment de l’éducation construit dans la commune de Dibumba 2, a gagné du terrain mardi 16 août 2016 vers 10heures locale.

Les autorités provinciales, les enseignants et élèves ainsi que les curieux accourent vers le lieu, pour se rendre compte de la réduction en cendre de l’un de somptueux bâtiments dont dispose la ville de Tshikapa.

Eplorée, Mme  le Directeur Provincial de l’EPS-INC Kasaï, explique avoir senti dans le bâtiment l’odeur d’un caoutchouc brulé. Wivine Mude  se dit surprise de constater qu’en un clin d’œil, le feu se propage et embrase tout le bâtiment. Elle déplore le manque de volonté et d’engagement des agents de la division qui se sont sauvés, observant  le feu consumer le bâtiment. Les diplômes des années antérieures, les ordinateurs portables, les laps top, les tôles de 3m dons du gouvernement central pour la réhabilitation des écoles …sont partis en fumée.

Ce gigantesque bâtiment construit avec les fonds des différents réseaux de l’enseignement au Kasaï abritait jusque ce matin les services de la division provinciale de l’EPS –INC, de l’inspection principale provinciale. Les matériels et équipements de valeur du projet «  PROSEB »  que finance Unicef y étaient logés

Pour le Gouverneur de Province, Marc Manyanga Ndambo, le bilan de cet incendie est désastreux, non seulement la jeune province en construction a perdu le bâtiment mais aussi tous les documents et équipements très importants. C’est un bâtiment de l’éducation et nul n’ignore l’importance que le Président de la République attache à l’éducation martèle le gouverneur. Le bilan est très lourd et sera établi de manière précise dans les 72 heures qui suivent. Déjà, le gouverneur note que le bâtiment est irrécupérable, il est à reconstruire dans toutes ses dimensions. Tous les équipements devant assurer une rentrée scolaire aisée sont brûlés. Quelles solutions envisager ? Le Gouverneur du Kasaï qui fait un constat déplorable estime que  pour un sinistre de ce genre, il faille l’appui du Gouvernement central.

L’incendie s’est déclaré alors que la ville dispose d’un camion anti incendie. Ce véhicule acquis sur fonds propre de la province est en période d’entretien, et l’on a constaté qu’un mètre cylindre manque et aussi Tshikapa manque de conducteurs de ce type d’engins.

Quant à l’origine de l’incendie, le Gouverneur Marc Manyanga promet de l’établir dans les heures qui suivent. L’autorité provinciale précise que l’expérience montre que lorsqu’on est dans une situation pareille, il ne faut pas agir dans la précipitation au risque de verser dans l’erreur. Une commission ad hoc est mise sur pied, pour essayer d’en déterminer les causes de manière à trouver les solutions appropriées.

Un acteur de la société civile qui a requis l’anonymat, dénonce la déstabilisation du secteur de l’éducation au Kasaï par les ennemis du progrès à travers le chantier de l’éducation. Tout en faisant confiance aux institutions de la République, cet acteur de la société civile ne doute guerre de l’intervention rapide du gouvernement central pour sauver la rentrée scolaire 2016-2017 qui selon lui serait hypothéquer par ce sinistre.

( Lukengu Laurent/ Tshikapa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse