Kananga : Après 3 jours d’occupation, les miliciens Kamuena Nsapu chassés de Dimbelenge

Une vue de la façade extérieure du bâtiment administratif, siège du gouvernement provincial du Kasai-Central. Ph.Tiers
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Sacré revers infligé aux hommes du chef traditionnel Kamuena Nsapu. Depuis mardi, les miliciens  avaient investi  le chef-lieu du territoire de Bimbelenge dans la province du Kasai Central. Trois jours d’ occupation et de destruction massive. Des témoins rapportent que les assaillants  s’en sont pris sans réserve  aux symboles de l’ État. Un règne éphémère, plusieurs sources sur place confirment ce vendredi que les éléments de l’ armée régulière ont réussi à déloger les mutins et contrôlent totalement la situation.

« Un camion transportant les soldats FARDC est arrivé très tôt dans la ville. Ces éléments de l’armée régulière viendraient de Mbuji-Mayi, au Kasaï Oriental pour assurer la sécurité de cette entité saccagée depuis trois jours par les miliciens du chef coutumier Kamwina Nsapu », confie un habitant de Dimbelenge.

Une autre source révèle que les miliciens qui ont fui les combats à Dimbelenge auraient trouvé refuge à Katende, Munkamba et Kajiba. « Les Fardc sont à leurs trousses», renseigne  un journaliste local.

Il faut dire que pendant leur bref séjour à Dimbelenge centre, les hommes de Kamwena Nsapu n’ ont rien épargné sur leur passage. Ils ont tout détruit laissant Dimbelenge dans la ruine. D’ après l’ administrateur du territoire, plusieurs symboles de l’ État ont été visés. Clément Mulamba parle notamment des postes de police, les bureaux des services de sécurité et ceux de l’administration territoriale qui ont été fortement saccagés.

Pour l’ heure confie –t-on, le calme est revenu et les villageois qui étaient en brousse  commencent à regagner leurs habitations.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse