Kamwena Nsapu :Incriminé, clément Kanku contrattaque

par -
0 529
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Clément Kanku passe à la défensive. Le député mis en cause dans l’ affaire de collaboration présumée avec la milice Kamwena Nsapu  a brise la glace. Empêché par les forces de l’ ordre  de tenir sa conférence de presse, l’ élu de Dibaya s’ est finalement exprimé par voie de communiqué.

« Je suis convaincu que toute la lumière sera faite dans  cette affaire  et que justice sera rendue aux nombreuses victimes d’ exactions abominables dans le Kasai y compris les deux experts des nations-unies », fait – il savoir avant de réfuter toutes  les accusations portées contre sa personne.

« Je suis consterné par ces allégations d’ implication dans des actions criminelles que je réfute totalement », se défend t-il. Attaché à son honneur, Clément Kanku rappelle qu’ il ne laissera personne par quelques artifices que ce soit, « salir ni son image, ni la mémoire des victimes » de la barbarie qui s’ abat sur l’ ex Kasai-Central.

Cette déclaration intervient après l’ annonce faite par le parquet d’ ouvrir une information judiciaire à charge de l’ élu de Dibaya.  Pour rappel, Clément Kanku est soupçonné d’ être le maitre à penser de la milice Kamwena Nsapu qui sévit au Kasaï depuis le dernier trimestre 2016. The New-York times fonde ses accusations sur base des  écoutes téléphoniques trouvées sur l’ l’ ordinateur portable de la chercheuse Suédoise Zaina Catala, tuée avec son collègue Michael Sharp en mars dernier près de Tshimbulu.(Kasai-Central).  Meurtre qui aurait été commandité par l’ opposant  selon The New-York Times.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse