Kalamu: La dégradation de l’avenue Bongolo isole les quartiers Kauka et Yolo nord

par -
0 647
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Depuis plusieurs semaines déjà, les habitantsde la commune de Kalamu font face aux nombreux problèmes qui ne leur laissent pas l’opportunité de pouvoir se mouvoir à leur aise. Vivant dans un environnement en dégradation continuelle, ils ne savent pas à quel saint se vouer. Cette dégradation est visible partout à travers cette municipalité et l’autorité de tutelle semble s’enfoncer dans une léthargie qui ne dit pas son nom.Le cas de l’avenue Bongolo qui sépare les quartiers Kauka et Yolo-nord est tout simplement interpelant.

En effet, il y a belle lurette, à cause de nombreuses pluies qui se sont abattues sur Kinshasa, cette artère s’estdétériorée à un niveau incomparable allant même jusqu’à boucher son système de canalisation.

Lorsqu’on connaît l’importance de cette avenue où l’on note chaque jour un afflux des populations qui viennent d’autres contrées de la capitale en empruntant la 7ème rue Limete pour se rendre au marché Gambelapour des négoces, on est en droit de se poser de nombreuses questions sur l’attitude qu’adoptent ceux entre les mains de qui se trouve la bonne conduitedes affaires en cette période où l’on parle de la révolution de la modernité, il y a de quoi tomber à l’envers.

Contacté, les habitants du coin n’ont pas manqué de donner leurs différents avis à propos de la dégradation de l’avenue Bongolo.En pleine capitale, nous sommes au regret de constater qu’ici l’eau qui ne coule pas, stagne et crée un environnement invivable. En plus de cet état, des crevasses sont en train de se faire voir un peu partout le long de cette avenue où le macadam n’a plus sa raison d’être. Qu’on ne s’étonne pas si, bientôt, l’avenue Bongolo va se couper en deux et que les usagers ne sauront plus se déplacer à leur aise.

Lesconducteurs des véhicules s’inquiètent et éprouvent de sérieux problèmes pour accomplir leur tâche dans le secteur du transport d’où les difficultés que rencontrent pour se déplacer.

Pour ne pas aller chercher des poux sur la tête du chauve, demandons simplement au gouvernement provincial à bien vouloir prendre ce dossier en compte en instruisant comme il se doit l’Office de Voirie et Drainage, OVD, à se mettre au travail afin de redonner à l’avenue Bongolo son aspect d’antan pour la bonne circulation des personnes ainsi que de leurs biens dans cette partie de la capitale. Ce qui épargnera aussi des habitants du coin de plusieurs maladies conséquentes de l’insalubrité gangrenée par cet environnement malsain.

(ShamyAmisi Betty/Stagiaire)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse