Kalamu : Kauka va fêter avec faste les 65 ans de son existence

par -
0 259
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le quartier Kauka dans la Commune urbaine de Kalamu va fêter avec faste ses 65 ans d’existence, du 23 juillet au 3 septembre prochain, au Cercle de l’Onatra. C’est ce qui ressort du point de presse du samedi 15 juillet courant, par quelques jeunes de ce quartier au Cercle Onatra.

En effet, Matthieu Papy Manyonga, coordonnateur général, Naddy Mbey Ndaki, coordonnateur général adjoint et Fierté Dinanga chargé de communication, sont là les principaux animateurs du point de presse.

 

Que retenir de ce point de presse ?

 

D’entrée de jeu, Matthieu PapyManyonga ‘’Nous sommes des jeunes du quartier Kauka. Nous avons eu l’idée de pouvoir organiser un événement que nous avons dénommé ‘’Festival Monzoto’’ et avons ajouté une kermesse festival Monzoto’’.

Quant au pourquoi de Monzoto, il explique qu’ils sont partis d’abord de la nature parce que l’étoile brille la nuit. Et même de loin, on peut s’apercevoir de la brillance d’une étoile. Et d’ajouter : ‘’Nous nous sommes inspirés de cela. Ramener ce concept dans notre quartier, pour présenter beaucoup de Minzoto. L’objectif de l’activité est de pouvoir mettre en valeur et présenter les valeurs qui sont au sein de notre quartier. Le message apporter aux jeunes de tous les quartiers est de leur dire : ‘’Tu peux aussi être un monzoto. Briller dans un ou tel domaine. Il n’est pas important de briller dans le mauvais domaine. Nous avons mis l’accent sur les minzoto (au pluriel) car le monzoto, c’est quelque chose qui brille.  C’est quelqu’un qui doit se démarquer des autres par son comportement et son apport dans la société’’.

Et Naddy Mbey Ndaki de renchérir : nous sommes partis d’un grand constat et si nous organisons une kermesse monzoto, c’est parce que nous voulons attirer les autres vers nous, afin que nous puissions véhiculer un message. Ainsi, le cadre créé se définit comme celui d’échanges, de discussions, de réflexion et de propositions. Dans la mesure où, une population est une représentativité d’un secteur, d’un coin. Kauka comme quartier, connait une mauvaise réputation parce qu’il y a eu des actes de vandalisme etc. Kauka a connu des générations qui se sont succédé et ils se sont dit qu’il faille changer des choses. Essayer de redynamiser une nouvelle classe de personnes, c’est nous référer aux anciens. Avec ceux qui vont venir, discuter et échanger avec eux et travailler sur les mœurs, pour que prochainement, les jeunes de ce quartier puissent redynamiser leur comportement et qu’ils adoptent une attitude responsable, dans le but de contribuer au développement de la RDC.

Antoine Bolia

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse