Fondements ébranlés

par -
0 705
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les indicateurs socio-politico-économiques sont au rouge. La loi fondamentale du pays tiraillée de toutes parts. Le gouvernement déjà à la porte de sortie. Le budget 2017 revu à la taille municipale. Dialogue ou conclave, pourquoi faire? Le panier de la ménagère, qui y croit encore ? La paie incertaine, soins de santé et scolarité non assurés. La communauté internationale s’en mêle bredouille. L’éboulement est tous azimuts.

La santé de la Rd Congo est critique, certes. Le pays est sous perfusion, sinon la Rdc agonise, entend-on de mille bouches des sceptiques d’ici comme d’ailleurs. Quand les uns verraient les causes du côté marché international, les autres ne cessent de dénoncer, de maudire Matata et son gouvernement. Argument de taille, tout va de mal en pis. En effet, à l’avènement du premier ministre sortant, il y a de cela plus de 4 ans, un record jamais battu à la Primature congolaise, tout portait à croire que les écluses des cieux venaient de s’ouvrir. Vains espoirs. Pérégrination des enfants d’Israël dans le désert, la foi bascule.

Pourtant, il y a mille raisons d’espérer. La situation est grave mais passagère. Quand bien même un ange du ciel descendrait pour remplacer ceux qui président aux destinées du pays, il faudra du temps pour sortir du bourbier. Les languissants baisseraient si tôt les bras. Les vaillants avanceront, même à pas de tortue.

Mais le moment est indiqué pour montrer le chemin aux Congolais, plutôt que de prôner la politique stérile de la terre brulée. Si la solution doit venir du pouvoir en place, celui-ci a donné le ton. Pour eux, mélanger torchons et serviettes, peu importe.

(Emmanuel Badibanga)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse