Kabila instruit : le gouvernement prendra en charge les obsèques de Maman Olangi

par -
0 1000
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Chef de l’État n’est pas resté insensible face au malheur qui s’abat sur  la famille Olangi. Touché par la brutale disparition d’Elisabeth Wosho, 68 ans, visionnaire du ministère chrétien du combat spirituel (MCSS) et veuve de l’apôtre international, Joseph Olangi,  le président de la république a adressé un message de condoléances à la famille éplorée ainsi qu’à toute la communauté du ministère de la 17ème rue limeté industriel.

Comme il l’avait fait pour son mari, Joseph Olangi, décédé fin novembre en Afrique du Sud, Joseph Kabila a ordonné au gouvernement de prendre en charge l’organisation des funérailles de l’épouse, décédée dimanche soir, plongeant toute une communauté dans l’émoi.

La nouvelle de son décès a fait le tour du monde, provoquant un véritable choc d’ondes auprès de quelques 500.000 fidèles répartis dans les 158 sièges que compte le combat spirituel à travers le monde. Maman Olangi, foudroyée  par un impitoyable arrêt cardiaque a passé l’arme à gauche, deux jours seulement après la mise en terre de son mari, décédé fin 2017 mais dont le corps avait longtemps été gardé en Afrique du Sud.

Il faut noter que le couple Olangi a toujours entretenu d’excellentes relations avec le Chef de l’État. Papa et Maman Olangi élevés au rang de dignitaire de la République ont rencontré Joseph Kabila à deux reprises, en 2001 et en 2006.

JPK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse