Justin Bitakwira s’en sort sain et sauf

par -
0 556
Devant une foule immense des uviriens, Justin Bitakwira les rassure de l’enrôlement et de la tenue du dialogue, gage de la paix en RDC. Ph/Me Patrice depuis Uvira dans le Sud Kivu
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les nouvelles qui nous parviennent de la partie Orientale de la République démocratique du Congo ne sont pas bonnes pour l’image du pays. Les familles sont en deuil au lendemain de la énième tuerie de Beni dans le Nord Kivu, par des ADF-NALU, terroristes islamistes venus de l’Ouganda.

Dans le Sud Kivu cependant, la population a vécu le dimanche 14 Août un autre drame qui a endeuillé  quatre familles dans le Territoire de Fizi/Baraka. Drame d’un règlement de compte contre un cambiste par une bande armée.

A en croire la source bien digne de foi, le Président national de l’Alliance pour la République et la conscience Nationale Justin Bitakwira s’était trouvé au mauvais endroit et au mauvais moment avec deux des cadres du parti avec certains de leurs partisans. Alors qu’il tenait une réunion avec les notables du village Rumingu dans la plaine de Ruzizi. Cependant, 5 assaillants en civil portant des armes ont surgit au marché tirant les coups de balles et lançant des grenades.

 

Fort heureusement que Justin Bitakwira se trouvait à l’extrémité du village, hors de portée des assaillants. Et après, lui et ses compagnons ont quitter le lieu pour se réfugier dans un camp militaire situé  à plus ou moins 1Km. Et c’est là que sa sécurité a été assurée. Par ailleurs, Justin Bitakwira a regagné Uvira sain et sauf vers le couché du soleil. Des sources policières et militaires renseignent au lendemain de la tuerie que c’est un cambiste de Rumingu qui était visé suite à des conflits et qu’il a trouvé la mort lors de cette attaque ainsi que trois autres personnes. La même source renseigne que les assaillants, après avoir abattu le cambiste, ont emporté tout son argent ainsi que ceux des autres cambistes présents sur le lieu du drame. Il s’agit donc, nullement d’une attaque visant Justin Bitakwira, Président national de l’Alliance pour la République et la Conscience Nationale. A ce jour, un assaillant a été arrêté et les enquêtes se poursuivent en attendant de mettre la main sur les quatre autres membres de la bande armée.

Tout de même, Justin Bitakwira n’a pas hésité de poursuivre ses activités de sensibilisation à l’enrôlement des nouveaux majeurs, également de la tenue du dialogue national inclusif. Hier mardi 16 août 2016, par exemple, il a assisté une famille éplorée par sa présence au lieu des funérailles, en ce qu’il est l’élu d’Uvira.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse