Judo: Le démarrage des championnats à l’Eujk-Est et Eujukino4 vient d’être reporté,

par -
0 406
Deux judokas en pleine action
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pour des raisons d’ordre administratif

-Par ailleurs, l’Eujk-Est a mis en place ses commissions spécialisées

-Clôture hier du recyclage d’arbitrage et technique initié par la Lijukin

Par l’entremise de leur secrétariat respectif, l’Entente urbaine de Judo de Kinshasa Est ‘’Eujk-Est’’ et sa consœur  Eujukino4 ont saisi la rédaction du quotidien L’Avenir pour les dernières informations.

En effet, pour des raisons d’ordre administratif, le démarrage des championnats 2016, vient d’être reporté au mardi 2 août (individuel) et jeudi 4 août (par équipe).

*Par sa décision N°16/019, l’Eujk-Est a mis en place des membres de ses commissions spécialisées aux championnats 2016

Le comité exécutif de l’Eujk-Est, vu les statuts de la Fénacoju du 27 février 2016, en son article 63 :

A décidé en son article 1er au poste de responsable en regard de leurs noms, post-noms et qualités les personnes qualifiées ci-dessous :

Direction des compétitions

Supervisée par les membres du comité exécutif et organisateur de l’entente, assistés par M. Zanga Zanga Zaki Donat

Commission Technique et Logistique

Président : Me Mvutulu Dibi Bat’s

Assistant : Me Baburu Masowe

Membre : Me Tshumba Diongo

Commission de discipline et Juridique

Président : Me Mukwasa Mukwanga Papy

Assistant : Me Honoré Kalombo Kalala

Membre : Me Katambwe Kapila Felly

Commission des arbitres

Président : Me Mbuyulu Ikunangiene José

Assistants :

-Me Kabuya Kabemba Hanis

-Me Lukusa Kasenda Victor

Membres : tous les arbitres affectées

Commission Marketing, Presse et relations Publiques

Président : Bolia Yende Antoine

Assistant : Kongolo Jean Claude

Membres : tous les journalistes accrédités

Commission Médico-sportive

Sous la supervision du commandant Bn PM réquisitionné pour la circonstance

Membres :

-les éléments Bn PM

-six éléments civils désignés par l’E.U.J.K- Est.

Clôture du recyclage d’arbitrage et technique

Comme prévu, le recyclage d’arbitrage et technique qu’a organisé la Ligue de Judo de Kinshasa ‘’Lijukin’’ que préside M. Eugène Aliwu Tshiam à partir du 25 juillet 2016, s’est clôturé hier au dojo du Centre athlétique de Kinshasa ‘’Centrakin’’, dans l’enceinte de la Paroisse St Pierre située dans la Commune de Kinshasa.

A cette cérémonie, l’on a noté la présence du Gd Me Lukembeso Day, du Secrétaire Général de la Fédération nationale congolaise de Judo ‘’Fénacoju’’ et arbitre international FIJ/A en la personne de Me Mangili Pinto, de Me Eugène Aliwu Tshiam et un nombre relativement élevé  de dirigeants, entraineurs, capitaines et athlètes de différentes associations Sportives de Judo de Kinshasa.

Me Zanga Zaki de la Lijukin est revenu sur les règles d’organisation sportives, règles d’arbitrage 2014-2016 d’application en France.

Arbitre et juges

Pour toutes les compétitions : l’effectif sera de 5 arbitres par tapis. Un arbitre sur le tatami, deux arbitres à l’extérieur au bord de la surface de compétition. Deux seront au repos et assureront le tournus tout au long de la compétition. A chaque fois que ce sera possible, un système vidéo sera installé.

Précision sur la nouvelle procédure d’arbitrage :

La règle de la majorité des trois ne change pas. Quand l’arbitre du centre annonce une valeur ou une pénalité, il doit être attentif à une éventuelle réaction de deux autres arbitres.

-Les arbitres au bord du tapis doivent regarder le combat de manière direct et ne s’appuyer sur la vidéo qu’en cas de doute.

-ils ne se manifestent que dans le cas où tous les deux sont en désaccord avec l’annonce de l’arbitre. En se levant et en faisant un geste très clair et visible de tous.

-Les arbitres ne devront se réunir que dans le cas d’Hansoku- make pour confirmer l’unanimité avant d’annoncer la sanction ou dans des cas très exceptionnel pour regarder la vidéo.

-Ils doivent rester concentrés et avoir une attitude similaire à celle qu’ils avaient quand ils étaient sur le tapis.

Les organisateurs, en liaison avec le responsable de l’arbitrage devront faire en sorte que les arbitres placés à l’extérieur soient les plus isolés possibles. Ils ne devront être dérangés en aucun cas pendant les combats. Seule la commission pourra intervenir en cas de problème mais cette situation doit rester exceptionnelle.

Rappel : quand la vidéo est installée, elle est réservée aux arbitres  et ne peut être consultée par les accompagnants.

Il n’y a pas de procédure d’appel possible sur l’arbitrage. Toutefois, les entraineurs pourront se rapprocher des responsables de la compétition pour comprendre les raisons ayant motivé le changement de la décision finale.

Evaluation des Techniques

Ippon

Donner plus de valeur au ippon et ne prendre en compte les techniques ayant réel un impact du dos sur le tatami. Une chute roulée sans impact réel ne peut être évaluée comme ippon. Ce point très important doit conserver une régularité d’évaluation pendant toute la période olympique.

Yuko

Quand un combattant projette son adversaire, avec contrôle, sur le côté de la partie supérieure de son corps, on annonce yuko.

Chute en pont

Toute chute en ‘’pont’’ sera considérée comme un ippon. Cette règle est imposée dans un objectif de sécurité afin que les compétiteurs ne soient pas tentés de risquer une blessure du rachis cervical. Ceci pour éviter la comptabilisation d’un résultat technique contre eux.

Sanctions

Durant le combat, il peut y avoir 3 chido. Le 4ème shido sera annoncé hansoku-make. Les 3 premiers seront comptabilisés sur le tableau de scores et sans conversion en point positif pour l’adversaire. Seules les valeurs techniques peuvent donner des résultats positifs inscrits sur le tableau de scores. A la fin du combat, si le score est égal au tableau d’arbitrage, celui qui aura le moins de shido sera déclaré vainqueur. Si le combat se prolonge en ‘’avantage décisif’’ (Golden score), celui qui recevra un shido perdra et celui qui comptabilisera la première valeur gagnera.

Le shido sera donné au combattant le méritant, sans que les 2 combattants soient obligés de revenir à l’emplacement officiel de début de combat où l’arbitre annonce ‘’Matte…Shido…Hajime’’. Toutefois, il existe une exception pour les sorties de tapis où les adversaires reprendront le combat dans la position officielle.

(Antoine Bolia)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse