Judo: Hier à la Lijukin

par -
0 411
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Cekam bat Geda 3-2 et Police-Kauka se termine en queue de poisson en ½ finale

Le terrain annexe du stade des Martyrs était noir du monde hier à l’occasion de deux rencontres explosives Geda-Cekam et Police-Kauka comptant pour les ½ finale. Si la première a vu Cekam battre Geda 3-2 et obtenir son visa pour la finale, le 2è choc n’est pas arrivé à son terme suite aux incidents provoqués par les fanatiques de Kauka mécontents, car leur équipe était menée 2-1 en ce moment précis.

Prévu vers 16h00, le début effectif des hostilités n’est intervenu que vers 17h00 passé. Tout démarra par le choc Geda-Cekam où l’on a vu les deux clubs aligner leurs meilleurs éléments. Chez les -66 kg, Bopema de Cekam gagne Bokomba par asoku make=disqualification pour avoir accumulé trop des sanctions. Chez les -73 kg, Bondele Yousi de Geda, le judoka du moment a tiré son épingle du jeu en dominant Kashama par yuko. Chez les -81 kg, Elombola de Cekam était opposé à Nguizani de Geda. Plus entreprenant, Elombola va mener le combat à sa guise en multipliant de yuko. Avant le gong final, il réussit un joli ippon. Chez les -90 kg, Amisi Mabiala de Cekam bat Tshipangila par ippon et signe la victoire définitive de Cekam. Awanji Alex de Geda gagne par fusen=sans adversaire puisque Cekam n’avait aligné que 4 combattants. Ces combats étaient arbitrés par Stanis Kabuya, Tina, Toya et Tshisungu.

Le clou de la soirée Police-Kauka démarre dans une ambiance surchauffée. En ce moment, le terrain annexe est déjà noir de monde. Le public a gagné même les alentours du tatami. Le 1er combat voit Djuma de Police prendre le dessus sur Muba par ippon. Meka de Kauka rétablit l’égalité au marquoir en dominant difficilement Booko. Le 3è combat est le plus attendu oppose Mbaku ‘’Dieuleveut’’ de Police face à Biyolo ‘’Romaric’’ de Kauka. Sur le tatami, les deux judokas se livrent une lutte sans merci. Au fil de minutes, Mbaku marque un yuko et semble prendre l’ascendance. La réaction de Romaric est tout aussi décisive car Mbaku accumule des sanctions. Mais au moment où l’on ne s’attend le moins du monde, Mbaku réussit un splendide ippon à la surprise générale. Cet état des choses est loin de plaire aux supporters de Kauka qui vont faire pleuvoir des chaises en l’air et s’en prendre aux officiels. Ces incidents conduisent au sauve qui peut. Chacun voulant sauver sa peau devait détaler comme un athlète de 100 m. Ces combats étaient arbitrés par Lukusa, Stanis Kabuya et Tina.

(Antoine Bolia)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse