Journées internationales des Archives: ANARCO, un support historique de première force pour l’Etat

par -
0 555
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Conférence internationale de Berlin de 1884 à 1885, en Allemagne revêt une importance particulière pour l’Afrique en général et la RDC dans sa configuration actuelle, en particulier. C’est ce qu’a indiqué mardi 9 juin, le secrétaire général à la Culture et aux Arts, Pierre Lutumba. C’était à l’occasion de la célébration à Kinshasa, de la Journée internationale des archives organisée par les Archives nationales du Congo « Arnaco ».

  1. Pierre Lutumba a rappelé que cette conférence de Berlin à laquelle quatorze puissances européennes avaient pris part, a permis de résoudre des conflits profonds en Afrique, à la lumière de ses différentes résolutions appelées « Acte de Berlin ».

Et pour sa part, le conservateur en chef ai des ARNACO, Mme Hermeline Lanza Dodo de relever que le fil conducteur de la Journée internationale des archives celui de savoir si la Conférence de Berlin, 130 ans après sa tenue, se résume en un simple événement du passé. Et donc en langage archivistique, mort, ou bien au contraire, sa richesse historique détermine encore les actes économiques, diplomatiques et politiques du présent en RDC.

Il a aussi salué l’option levée par le service ARNACO, de coupler la commémoration de 130 ans de cette conférence avec la célébration de la journée internationale, avant de souligner ses missions et responsabilité. Dans ce sens, a-t-elle soutenu, il s’agit de documenter la mémoire et la preuve. Une mission qui implique, autrement, de donner une intelligence à cette mémoire et cette preuve.

La présence de certains représentants des protagonistes et parties prenantes au traité de Berlin à cette double cérémonie à Kinshasa, est un véritable privilège qui témoigne de l’intérêt et de la valeur que continue de susciter cette conférence, dans notre mémoire historique commune.

Le vernissage d’une exposition de photos et de cartes géographiques de cette conférence a eu lieu au centre culturel Boboto, dans la commune de la Gombe en plus de six conférences-débats tenue en la salle Mgr. Munzihirwa

dudit centre.

 

L’Avenir/Acp

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse