Journée mondiale des toilettes: Le manque d’assainissement accroit les risques de maladies

par -
0 549
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La communauté internationale célèbre le 19 novembre de chaque, la journée mondiale des toilettes.

Cette journée est l’occasion de mettre en lumière les milliards de personnes qui n’ont pas accès aux toilettes, d’appeler à l’action et souligner le chemin qui reste encore à accomplir. Le manque d’assainissement accroît les risques de maladies et de malnutrition, particulièrement pour les femmes et les enfants qui sont les plus exposés.

Les filles et les femmes font face aux risques d’agression et de viol. Car, elles n’ont pas accès à des toilettes qui préservent leur intimité. Cette année,  la Journée mondiale des toilettes se concentre sur le lien entre l’assainissement et la nutrition. En effet, l’attention du monde entier est portée sur l’importance des toilettes pour une meilleure nutrition et une meilleure santé. Le manque d’accès à l’eau potable et à l’assainissement fait partie des principales causes de la malnutrition.

Pour se faire, l’UNICEF démontre que l’absence d’accès à des toilettes met en danger des millions d’enfants parmi les plus pauvres du monde. Sans toilettes, la période de l’enfance est encore plus dangereuse à cause de la malnutrition, affirme l’UNICEF. Certaines données récentes révèlent qu’il existe de nombreux liens entre un assainissement insuffisant et la malnutrition.

D’après une étude menée par l’UNICEF, environ 2,4 millions de personnes dans le monde n’ont pas de toilettes et près d’une personne sur huit sur la planète pratiquent la défécation à l’air libre. Parallèlement, près de 159 millions d’enfants âgés de moins de cinq ans sont atteints de retard de croissance (petite taille pour leur âge) et 50 millions d’autres souffrent d’émaciation (faible poids pour leur âge).

Certains pays ont fait des progrès considérables, tant dans l’accès à l’assainissement que dans l’état nutritionnel de leurs enfants. En RD Congo, des interventions intégrées portant sur la nutrition et l’eau, l’assainissement et l’hygiène ont été utilisées dans le cas des communautés déplacées. La dénutrition et les maladies d’origine hydrique ont diminué de façon sensible chez les enfants de moins de cinq ans. Environ 60% de la population a bâti des latrines et près de 90% des enfants atteints de malnutrition ont retrouvé leur poids normal au bout de douze mois.

Certes, l’assainissement des toilettes doit être une préoccupation primordiale dans le quotidien de chaque individu. En étant un lieu le plus fréquenté et favorable pour la transmission des microbes, les toilettes doivent être bien entretenues.

(Clémence Kilondo)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse