Journée mondiale des sols

par -
0 701
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Rdc : Des manifestations scientifiques sous les auspices de l’INERA

2015 étant déclaré comme l’année des « Sols sains pour une vie saine », par l’Assemblée générale des Nations Unies, la Journée mondiale des sols a été célébrée samedi dernier en Rd Congo par des manifestations scientifiques qui ont été organisées par l’INERA. Pour son Dg Paul Mafuka, c’était l’occasion de souligner l’importance que revêt le sol dans la vie de l’humanité en générale et de la Rdc en particulier, se référant donc sur la sécurité alimentaire.

Comme le 05 décembre de chaque année, l’humanité a célébré samedi dernier, la Journée mondiale des sols. En République démocratique du Congo, la célébration de cette journée a été marquée par des manifestations scientifiques. Lesquelles sont organisées par l’Institut national pour l’étude et la recherche agronomiques (INERA) sous le haut patronage du Premier ministre Matata Ponyo Mapon.

Ces manifestations scientifiques ont gravité autour d’un thème central : « Sols, base solide pour la vie ». Lequel était assorti de diverses présentations entre autres sur « les contraintes majeures de gestion des sols en Rdc », sur « l’importance des analyses du sol », sur le sol comme base de la sécurité alimentaire », etc.

Le premier exposé démontre l’importance de la biostasie sur l’équilibre des écosystèmes et de la vie sur la planète terre. Tandis que le second s’est appesanti sur les principaux éléments caractéristiques et la baisse de la productivité du sol, l’utilisation d’engrais, l’analyse des sols, les propriétés de certains sols de la Rdc, la disponibilité des éléments, le pH optimum de sol et l’effet d’amendements sur la production de deux variétés d’ignames. Le dernier s’est orienté sur les principaux facteurs de production agricole, la sécurité alimentaire, le sol comme base de la sécurité alimentaire.

La promotion de la gestion des sols est essentielle

Dans son mot de circonstance, le directeur général de l’INERA a déclaré que : « l’organisation de cette journée est une opportunité qui nous est offerte pour souligner l’importance que revêt le sol dans la vie de l’humanité en général et de notre pays en particulier, en nous référant sur la sécurité alimentaire ». Auparavant le Dg Mafuka a expliqué qu’en décrétant l’année 2015 comme année des « Sols sains pour une vie saine », l’Assemblée générale des Nations Unies misait sur la protection des sols.

Celle-ci considère que, ajoute-t-il, les sols sont en danger pour diverses raisons dont la surexploitation des terres. « Le taux actuel de la dégradation des sols menace notre capacité de répondre à nos propres besoins et à ceux des générations futures. Ainsi, la promotion de la gestion des sols est essentielle pour un système alimentaire productif et environnemental sain », a fait savoir le professeur Paul Mafuka.

Point culminant des activités organisées en 2015

Signalons que la cérémonie de lancement de ces activités a été rehaussée de la présence d’un représentant du premier ministre, celui du ministre de l’Agriculture, Pêche et Elevage, et du représentant de la FAO en Rdc, M. Ndiaga Gueye. Le ministre de la Recherche scientifique et Technologie, M. Daniel Madimba Kalonji, a été représenté à l’occasion par son directeur de cabinet adjoint, le professeur Valentin Kanda Kule.

Ce dernier a indiqué que cette manifestation de la célébration de la Journée mondiale des sols revêt un caractère particulier en ce sens qu’il s’agit d’une commémoration qui marque un point culminant de nombreuses activités de sensibilisation organisées au courant de l’année 2015. « Les différents sujets retenus pour discussions sont tous pertinents car ils abordent bien les défis actuels pour le développement du secteur agricole en vue de l’amélioration du bien-être général de la population dans le contexte présent où le monde entier est préoccupé par le changement climatique qui justifie la tenue à Paris de la COP21 », a dit le professeur Kanda Kule avant de lancer les travaux de ces manifestations scientifiques.

Une occasion pour sensibiliser les décideurs

Dans une interview nous accordée, le Dg de l’Inera, en sa qualité de scientifique des sols, et de membre à la fois de plusieurs organisations internationales, a souligné que la base même de la nourriture, c’est le sol. Mais on n’en parle pas, regrette-t-il. Pourtant, affirme-t-il, la population mondiale augmente, mais des superficies constitutives n’augmentent pas.

« Voilà pourquoi nous avons tenu, comme les Nations Unies l’ont décrété, à célébrer cette journée chez nous pour montrer l’importance que revêt le sol pour la sécurité alimentaire… Comme nous ne sommes pas les décideurs, nous ne sommes que des scientifiques, nous voulons en cette journée, sensibiliser les décideurs. Leur dire que, c’est possible d’éliminer l’insécurité alimentaire. Puisque, Nos sols sont réellement fertiles et on peut encore les améliorer », nous a confié le professeur Paul Mafuka.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse