Journée mondiale de lutte contre la Tuberculose: L’OMS appelle les pays et ses partenaires à s’unir pour mettre fin à ce fléau

par -
0 309
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pour la deuxième année consécutive, la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose célébrée le 24 mars 2017, revient avec le  thème de lannée précédente : «Sunir pour mettre fin à la tuberculose».

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) met spécialement l’accent sur les efforts nécessaires pour ne laisser personne de côté. Elle martèle sur les lignes directrices pour protéger les droits des personnes atteintes de la tuberculose. Pour ce faire, l’OMS appelle donc les pays et ses partenaires à s’unir pour mettre fin à cette maladie. Et même si la lutte contre la tuberculose a fait d’importants progrès, elle pense que la bataille n’est qu’à moitié gagnée. Chaque jour, plus de 4.000 personnes meurent de cette maladie.

En matière de progrès enregistré jusque-là dans la lutte contre la tuberculose, l’on compte 49 millions de vies sauvées en 15 ans. Quant aux principaux repères sur la tuberculose, il est enregistré 480.000 nouveaux cas de tuberculose multi résistantes en 15 ans. Et à cet effet, 2 milliards de dollars manquent pour financer les interventions nécessaires. Il est aussi indiqué que les investissements pour mettre fin à l’épidémie de tuberculose sont insuffisants.

Place de la RDC parmi les pays touchés

La République démocratique du Congo occupe la 9ème place parmi les 29 pays les plus touchés par la tuberculose, avec plus de 80% de charge sur le plan mondial. C’est ce que renseignent les termes de référence du dialogue préventif TBC/VIH de l’OMS.

Malgré les efforts accomplis par le Gouvernement, la tuberculose demeure un véritable problème de santé publique en RDC. Environ 120.000 cas de tuberculose, toutes formes confondues, sont enregistrés chaque année sur l’ensemble de la RD Congo, indique la même source. Selon le document, la RDC est l’un des pays à forte charge de la tuberculose dans le monde et l’un des 4 les plus affectés par la tuberculose pharmaco-résistante dans la région africaine de l’OMS.

Par ailleurs, les termes de référence du dialogue préventif TBC/VIH notent que la RD Congo figure parmi les pays qui regorgent du plus grand nombre de malades doublement infectés par la tuberculose et le VIH/Sida. A ce titre, les estimations de l’OMS font état de 210.000 nouvelles personnes affectées par cette maladie en 2012, dont 16.000 infectées par le VIH/Sida.

La même source précise que la RD Congo occupe la 8ème place des pays ayant les charges de morbidité les plus élevées en ce qui concerne l’infection TBC/VIH. cela, malgré des stratégies élaborées pour lutter contre ces deux pandémies par le Programme national de lutte contre le sida (PNLS) et le Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT), respectivement pour les périodes de 2014-2017 et 2016-2020.

La source indique en outre que sans en donner la hauteur que des instruments ont été mis à la disposition de la RD Congo par le Fonds Mondial dans le cadre de la lutte contre le paludisme, la tuberculose et le sida à travers le nouveau modèle de financement pour la période 2014-2017.

Fort de ces statistiques, les observateurs appellent le Gouvernement à travers son ministère de la santé publique et ses organes spécialisés, à multiplier des actions dans la capitale comme en provinces. Ce, afin de réduire considérablement le taux de prévalence de la tuberculose en RDC.

Parmi des stratégies mises en place pour mettre fin à la tuberculose par l’OMS, une, vise à mettre un terme à l’épidémie mondiale de tuberculose en réduisant le nombre de décès de 95 % et l’incidence de 90% entre 2015 et 2035. Et ce, en faisant en sorte que plus aucune famille ne supporte de coûts catastrophiques liés à la tuberculose. Elle a été adoptée par l’Assemblée mondiale de la santé en mai 2014. Cette résolution invite instamment les Etats membres à adapter et à mettre en œuvre cette stratégie, en assurant un engagement de haut niveau et un financement adapté. Elle met l’accent sur les populations fortement vulnérables face à l’infection et qui ont peu accès aux soins de santé, telles que les migrants.

 

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse