Journée mondiale de l’aide humanitaire:Evariste Boshab invite les Congolais à plus de solidarité

par -
0 1207
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Evariste Boshab invite les Congolais à plus de solidarité

C’est dans le complexe industriel Utexafrica que les humanitaires et le Gouvernement congolais ont célébré le vendredi 20 août 2015 la journée mondiale de l’aide humanitaire sous le thème « Partageons l’humanité ».

Les membres du Gouvernement congolais invités à cette occasion ont réveillé la conscience de l’humanité et à travers elle, toute la population de la République Démocratique du Congo sur l’importance de célébrer la journée mondiale de l’Aide Humanitaire. Pour Mme Bijou Mushitu-Kat, ce thème trouve sa justification dans la complémentarité des acteurs humanitaires, telle qu’exprimée à travers la diversité de leurs actions d’intervention sur le terrain, que ce soit sur le théâtre des conflits armés ou à l’occasion de la précarité de la vie en milieux les plus défavorables, soit encore à la survenue des diverses catastrophes ou d’autres calamités.

Il convient de souligner parmi les progrès idéologique accomplis par la race humaine que, l’approche humanitariste l’emporte le plus sur toutes les autres formes produites par l’homme. Ainsi, aidés par le progrès de la technologie, les hommes se sentent désormais de plus en plus proches les uns les autres et partagent les mêmes aspirations, à savoir, celles qui mènent au bien-être. Fort de ces avancées technologiques, les informations en écritures et en images, montrent que tous les acteurs du monde civilisé circulent, charriant avec eux les intrants de la solidarité. Ainsi, ils se montrent sensibles à la douleur, à la précarité et à la sévérité des catastrophes, à la maladie et à la pauvreté, bref à toutes les misères humaines.

En outre, l’Action humanitaire en RD Congo ne saurait être rendue possible sans l’implication des partenaires dont les Nations Unies à travers OCHA, la Croix Rouge et du Croissant Rouge, les Organisations humanitaires indépendantes nationalise et internationales, les églises et les personnes de bonne volonté à travers leurs différentes fondations. Il n’est pas une tâche aisée de venir au secours aux populations situées dans les zones hostiles sans assurances de sécurité, et celles éparpillées dans les zones difficilement accessibles. Le Gouvernement de la République accorde une attention particulière aux problèmes qualifiés sous le terme de « tracasseries administratives », a fait savoir Mme la ministre.

Hommage rendu aux humanitaires

C’est au nom du Gouvernement de la République que le Vice-Premier ministre, ministre de l’Intérieur a pris la parole pour saluer  la mémoire de Sergio Vera De Melo, Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies en Irak et des 21 autres de ses compagnons  qui ont perdu la vie le 19 août 2003 à Bagdad dans l’explosion d’une bombe lâchement posée  par des terroristes,  ennemis de la paix et de la liberté.

Sous le thème de « Chère humanité, c’est-à-dire partageons l’humanité », le Gouvernement de la République s’associe au bureau de Coordination des affaires humanitaires des Nations Unies pour saluer l’engagements de toutes celles ou tous ceux d’une manière en divers lieux, en tout temps, en toute circonstance donnent le meilleurs d’eux-mêmes en travaillant inlassablement pour l’avènement d’un monde meilleur, un monde où les hommes vivent en paix et en sécurité, où la guerre, la faim et la misère n’auront plus droit de cité. « Sans la paix et la sécurité, il n’est pas possible que notre monde soit meilleur. D’où la nécessité d’une implication forte de chacun d’entre nous dans  la lutte en faveur  de la promotion de ces valeurs fondamentales de l’humanité. C’est d’ailleurs dans ce cadre que les FARDC sont actuellement mobilisées pour traquer toutes les forces rétrogrades qui mettent en mal la paix et la sécurité dans  l’Est de notre territoire. Partager l’humanité, c’est aussi se mettre au service des autres, c’est-à-dire donner aux autres ce que l’on a de plus précieux », a-t-il exhorté. C’est grâce à ce partage de l’humanité que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo sont présentes en République Centrafricaine pour apporter de l’aide à d’autres qui sont dans le besoin de la même manière que la RDC avait reçu l’aide de la Communauté internationale. « Nos vaillants compatriotes qui sont en République Centrafricaine font la fierté de notre pays tant par leur  professionnalisme qui est reconnu et salué aussi bien par le Secrétaire Général des Nations Unies et par le peuple centrafricain lui-même. Ceci est une preuve éloquente que la République Démocratique du Congo  n’est pas en reste dans ce rendez-vous de la paix et de la sécurité dans le monde ».

D’affirmer ensuite que « Partager l’humanité, c’est témoigner de sa solidarité vis-à-vis de l’autre car, le sens même de l’humain, c’est le partage. On ne peut être heureux tout seul », souligne Boshab, qui ajoute que si l’être humain était seul au monde, les notions telles que richesse et pauvreté n’existeraient pas puisque celles-ci ne sont concevables et/ou imaginables que par rapport aux autres humains. Il est évident aussi que partager l’humanité, c’est interpeller l’être humain afin qu’il n’oublie pas sa nature profonde qui est le partage pour vivre et survivre.

(Pius Romain Rolland)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse